Le monde entier pleure le roi Pelé

Par Maxime Barbaud - Anas Bakhkhar
10 min.
Le roi Pelé s'est éteint à l'âge de 82 ans @Maxppp

À la suite de l’annonce du décès de Pelé, à l’âge de 82 ans, le monde du football n’a pas tardé à témoigner, rendant hommage à l’une des plus grandes légendes du ballon rond.

Le monde du football pleure une grande perte ce jeudi soir : Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé, vient de s’éteindre à 82 ans. Après l’Argentin Diego Maradona deux ans auparavant, c’est une autre légende du ballon rond qui s’en va rejoindre d’autres cieux. Depuis un peu plus d’un an, le natif de Três Corações enchaînait les visites à l’hôpital pour de nombreuses interventions chirurgicales et soins palliatifs, notamment pour soigner une tumeur au colon. L’entourage du triple champion du monde (1958, 1962 et 1970) a d’ailleurs annoncé la nouvelle sur son compte officiel : «L’inspiration et l’amour ont marqué le parcours du roi Pelé, qui s’est éteint paisiblement aujourd’hui. Au cours de son périple, Edson a enchanté le monde entier avec son génie sportif, a arrêté une guerre, a réalisé des œuvres sociales dans le monde entier et a diffusé ce qu’il croyait être le remède à tous nos problèmes : l’amour. Son message devient aujourd’hui un héritage pour les générations futures. L’amour, l’amour et l’amour, pour toujours.»

La suite après cette publicité

Rapidement dans la foulée de l’annonce faite par sa famille de son décès, les clubs, les joueurs, les dirigeants, tous les acteurs du monde du ballon rond ont tenu à rendre hommage à celui qui est souvent considéré par certains comme la plus grande légende de l’histoire du football. À commencer par son ancien club, Santos, dont il a défendu les couleurs à 660 reprises pour 643 réalisations : une inscription « Eterno. » (éternel en portugais), accompagnée d’une couronne, puisque le sport le plus populaire vient de perdre son roi. La Fédération Brésilienne de Football écrit la même inscription sur ses réseaux sociaux pour l’ex-international brésilien (92 sélections, 77 buts), rappelant qu’il est le « Rei Pelé », le Roi Pelé.

À lire Le Borussia Dortmund s’offre le serial buteur Serhou Guirassy

L’hommage est mondial

De nombreux clubs français ont réagi à la disparition d’O Rey, à commencer par le PSG : « À jamais Roi du football. Le Paris Saint-Germain adresse ses condoléances aux amis, à la famille et à l’ensemble du peuple brésilien dans ce triste moment. Merci pour tout. » L’OM, parmi tant d’autres, lui a également rendu un vibrant hommage : « le monde du football perd son roi. L’un des plus grands joueurs de tous les temps, Edson Arantes do Nascimento dit Pelé, est décédé aujourd’hui. L’Olympique de Marseille tient à lu; Repose en paix. » Les deux clubs tricolores ont été imités dans toute l’Europe, notamment le FC Barcelone - « Le Barça regrette profondément le décès de "Rei" Pelé, l’un des plus grands joueurs de tous les temps. Avec lui, le football est devenu plus grand. Qu’il repose en paix. » - ou encore le Bayern Munich.

La suite après cette publicité

Évidemment, cette disparition met le Brésil en deuil. C’est le cas de Mario Zagallo, double champion du monde comme joueur avec Pelé en 1958 et 1962, avant de devenir sélectionneur du numéro 10 pour la même réussite en 1970. «Mon plus grand partenaire est parti et c’est ce sourire que je garderai avec moi. Un ami de tant d’histoires, de victoires et de titres et qui laisse un héritage éternel et inoubliable. La personne qui a dominé le monde plusieurs fois. La personne qui a fait du maillot numéro 10 le plus respecté. Un Brésilien qui a défendu notre pays partout dans le monde. Aujourd’hui, le monde, en pleurant, s’arrête et dit au revoir au plus grand de tous. Le roi du football. Merci pour tout Pelé. Tu es éternel. Je t’aime» pleure l’homme de 91 ans. Plus jeune mais tout aussi touché, Ronaldo n’a pas manqué de superlatif pour rendre hommage à son compatriote.

«Unique. Génial. Technicien. Créatif. Parfait. Inégalé. Là où Pelé est arrivé, il est resté. N’ayant jamais quitté le sommet, il nous quitte aujourd’hui. Le monde est en deuil. La tristesse de la séparation, mêlée à l’immense fierté de l’histoire écrite. Quel privilège de vous suivre, mon ami. Votre talent est une école que chaque joueur devrait traverser. Votre héritage transcende les générations. Aujourd’hui et toujours, nous te célèbrerons. Merci, Pelé . Repose en paix.» Romario aussi y est bien sûr allé de son hommage. «Aujourd’hui, le Brésil fait ses adieux à l’un de ses fils les plus illustres : Pelé , le roi du football. Élu athlète du siècle, Edson Arantes do Nascimento a fait plier le monde devant son talent, emmenant le football brésilien à l’autel des dieux. Tout au long de sa vie, Pelé a inspiré des générations d’athlètes et mérite tous les honneurs. Mes condoléances à sa famille et ses amis. Et qu’il repose en paix.»

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité