Tout n’a pas été parfait pour la Suisse lundi à Gibraltar. La Nati a même encaissé un but pour une victoire finale 6-1 contre la 196e nation au classement FIFA. Un petit événement déjà en soit car Gibraltar marque très rarement face à des nations d’un certain standing. Les Suisses oublieront vite car leur billet pour l’Euro 2020 est désormais validé. Ils se sont en plus trouvés un chouchou inattendu pour conclure cette phase d’éliminatoires : Cédric Itten (22 ans), buteur à trois reprises pour ses deux premières sélections.

On peut même dire que le joueur de Saint-Gall a ôté une belle épine du pied à sa sélection. Face à l’incapacité de son équipe de venir à bout de la faible Géorgie (vendredi 15 septembre), Vladimir Petkovic décidait de faire entrer son avance-centre et miser sur son jeu de tête (1m89). Le coaching est payant. Six minutes plus tard, Itten envoyait un coup de boule victorieux dans la cage adverse. Cet unique but dans le match offrait la victoire et ouvrait la voie à une qualification. « C’est incroyable ce qui m’arrive, mais au-delà de ma réussite personnelle, c’est surtout important pour l’équipe » calmait le nouveau héros.

Trois buts en 109 minutes avec la Nati

Le joueur formé au FC Bâle n’était encore qu’au début de son rêve. Appelé en sélection par Petkovic grâce aux nombreux forfaits de joueurs offensifs (Shaqiri, Mehmedi, Drmic, Embolo), Itten a en plus bénéficié du forfait de dernière minute d’Haris Seferovic. Efficace lors de son entrée en jeu face à la Géorgie, il est récompensé par son sélectionneur contre Gibraltar et commence titulaire. Un doublé plus tard et le voilà déjà à trois buts en seulement 109 minutes joués avec la Nati.

« Je l’ai bien observé à l’entraînement et il est bourré de qualités et le but qu’il inscrit n’est vraiment pas facile à mettre. Au début, je ne voulais pas. Je n’étais pas sûr de savoir quoi faire » reconnaissait pourtant Petkovic devant la presse. Ces performances suffiront-elles à l’attaquant pour gagner sa place dans les 23 de l’Euro ? C’est encore loin d’être évident car il y a du monde devant lui. Itten devra poursuivre la bonne saison entamée avec Saint-Gall, actuel 3e de Super League suisse.

D’une possible fin de carrière à une convocation à l’Euro ?

Buteur à six reprises depuis le début du championnat (13 matches dont 10 titularisations), le natif de Bâle revient en très grande forme et prend une revanche sur son histoire personnelle. Après un très encourageant début de saison (4 buts en 7 matches de Super League), il est victime en septembre 2018 d’une déchirure du ligament croisé du genou droit après un tacle assassin d’un défenseur de Lugano. La suite de sa carrière est même menacée mais il finit par revenir en mai. Avec deux buts face aux Young Boys et un doublé contre Bâle depuis le début de cet exercice, on peut même dire qu’il est devenu un joueur décisif. La Suisse pourrait avoir bien besoin de ses talents lors du grand rendez-vous estival.