Euro 2012 : notre équipe type de la première phase

Euro 2012 : notre équipe type de la première phase

21/06/2012 - 12 h 16 Euro » Euro 2012 Commentaires

Surveillé comme le lait sur le feu, Iniesta a tout de même réussi à brillerSurveillé comme le lait sur le feu, Iniesta a tout de même réussi à briller©Maxppp

Avant le début des quarts de finale ce soir, la rédaction de Foot Mercato a dressé son onze type de la phase de poules.

Il n’y a plus que huit équipes en course pour la victoire finale dans cet Euro 2012. La plupart des favoris est au rendez-vous, hormis les Pays-Bas. L’Allemagne, avec trois victoires au compteur, a fait forte impression. Avant que les matches à élimination directe ne débutent, la rédaction de Foot Mercato vous propose de jeter un œil à son équipe type de la phase de poules. Entre surprises et confirmations.

Equipe type Euro Phase de Poules

Iker Casillas, impeccable contre l’Italie et la Croatie, a rendu de fiers services à une équipe d’Espagne, tenante du titre, qui cherche encore la carburation parfaite. Devant lui, l’axe Pepe-Hummels a retenu notre attention. Malgré quelques errements, le Portugais dirige de main de maître la défense de la Selecção. Quant à l’Allemand, s’il n’était indiscutable avant le début de la compétition, il a marqué énormément de points grâce à son assurance à la relance et à la propreté de ses interventions.

Sur les ailes, Jordi Alba, à gauche, et Theo Gebre Selassie, à droite, ont assuré, s’époumonant à monter et à défendre. Au milieu, Andrea Pirlo, dans la lignée de sa saison avec la Juventus Turin, a prouvé que son sens de la passe était intact et terriblement précieux. Et que dire de son magnifique coup franc face à la Croatie ! Pour l’accompagner, Luka Modric et Yohan Cabaye semblent s’imposer. Les deux petits gabarits ont fluidifié le jeu des Croates et des Français.

Devant enfin, une ligne de trois composée d’Andrés Iniesta, à gauche, Nani, à droite, et Mario Gomez, dans l’axe. L’Espagnol a survolé la phase de poules, et ce, malgré un marquage souvent très strict sur lui. Le Portugais a lui prouvé que Cristiano Ronaldo n’était pas le seul danger chez les Lusitaniens. Enfin, l’Allemand, meilleur buteur de la compétition avec 3 buts, a prouvé qu’il était un redoutable renard des surfaces.

Alexis Pereira

Commentaires

Rechercher

Flash info
Euro 2012

  • Aucun flash pour Euro 2012