Tenu en échec samedi face à l’Ouganda (0-0), le Ghana n’a pas apprécié le traitement de l’arbitre à son encontre. Lors de ce match, deux décisions arbitrales prêtent à contestation. En effet, le Ghana a inscrit un but dans le temps additionnel injustement refusé. Pire, les Black Stars n’ont pas obtenu un penalty pourtant flagrant pour une faute sur Frank Acheampong.

Très remonté contre le corps arbitral, la fédération ghanéenne de football a publié un communiqué officiel dans lequel elle demande à la FIFA de rejouer la rencontre. Ce résultat nul réduit en effet à néant les chances de la sélection ghanéenne de participer à la Coupe du Monde 2018. Le Ghana compte en effet trois points de retard sur l’Egypte (avec un match en moins), deux points de retard sur l’Ouganda.