Ces dernières années, le FC Barcelone a laissé filer beaucoup de joueurs issus de son centre de formation. Certains lui ont malheureusement filé entre les doigts, comme Thiago Alcantara, Alejandro Grimaldo ou Marc Bartra, d’autres ont été mis à la porte, comme Mauro Icardi ou Keita Baldé. Mais Munir El Haddadi fait encore partie de ces quelques joueurs formés à La Masia toujours sous contrat avec le club de la Ciudad Condal, lui qui est prêté à Alavés.

Et du côté de Vitoria, le joueur de 22 ans retrouve des sensations après un prêt plutôt moyen à Valence. C’est particulièrement vrai depuis l’arrivée d’Abelardo sur le banc des Basques ; et Munir a eu un rôle important à jouer dans la belle deuxième partie de saison de son équipe qui a mené au maintien. Il totalise ainsi 9 réalisations et 6 passes décisives en 30 apparitions en championnat, ayant marqué des buts décisifs, comme celui de la victoire 1-0 face au Deportivo, alors rival direct pour le maintien, en février.

Munir veut rester à Alavés mais...

Et comme l’explique le quotidien Sport, du côté du Barça, on se « frotte les mains » devant les bonnes prestations de l’hispano-marocain. Forcément, sa valeur marchande a considérablement grimpé, et le Barça souhaite ainsi étendre le bail qui lie les deux parties, celui-ci expirant actuellement en 2019. Pas pour le réintégrer à l’équipe première, d’autant plus que la plus que probable arrivée d’Antoine Griezmann va encore ajouter de la concurrence devant, mais pour tenter de le revendre.

Le Barça voudrait même le prolonger d’au moins une saison supplémentaire, pour que sa cote grimpe encore et éventuellement tenter la revente à l’été 2019 si aucune offre intéressante n’arrive cet été. On peut imaginer que le Barça le laissera filer pour un prix inférieur à sa clause de 35 millions d’euros. Munir avait récemment déclaré qu’Alavés était sa priorité, mais il est fort probable que les dirigeants catalans ne voient pas les choses de cet œil là. Avis aux intéressés, il y aura une belle affaire à réaliser du côté de Barcelone cet été. Et le Barça compte aussi sur des joueurs comme Rafinha pour remplir les caisses. Mais l’Inter n’aurait pas les moyens de lever cette clause de 35 millions d’euros selon la Gazzetta Dello Sport...