Après le match nul entre Toulouse et Nice (1-1) et la victoire précieuse de l’AS Monaco à Lille (0-1), quatre affiches étaient au programme. Parmi elles, un choc pour le maintien entre Guingamp (20e) et Dijon (18e). Un match de la peur qui commençait par une occasion d’Haddadi mais Caillard veillait au grain (6e). Le gardien breton repoussait ensuite une frappe d’Amalfitano (10e), avant que les Bretons ne se réveillent et que Marghem ne voit sa frappe passer de peu à côté (12e). Roux y allait également de son occasion (15e), tout comme Jeannot de l’autre côté (21e). Marié butait encore sur Caillard (29e) et Guingamp perdait Deaux sur blessure (33e). Roux tentait un lob qui passait de peu au-dessus (37e) avant la pause. Au retour des vestiaires, Sliti butait encore sur Caillard (55e). Thuram lui répondait mais sa frappe du gauche était captée par Allain (64e). Rodelin, entré en jeu plus tôt, tentait sa chance mais Lautoa revenait bien (74e). Et finalement, Guingamp obtenait un penalty. Thuram était percuté par Allain dans la surface. Blas s’élançait et transformait (0-1, 86e). Dijon répondait mais Tavares manquait le cadre dans la surface (88e). Les Bretons l’emportaient (1-0) et remontent ainsi à la 18e place, synonyme de barrage.

Autre match du bas de tableau, la rencontre entre Angers (12e) et Amiens (17e). Les Picards, qui restaient sur un succès sur Nîmes (2-1), voulaient prendre le large sur le bas de tableau. La rencontre était rapidement interrompue après que des fumigènes aient été jetés sur la pelouse. Bahoken allumait la première brèche (4e), mais ne trouvait pas la faille. Amiens poussait avant la pause mais ni Otero (39e), ni Ghoddos (43e), ni encore Timité (45e+3) ne pouvaient ouvrir le score. Au retour des vestiaires, Fulgini manquait le cadre (50e) avant de tergiverser et faire le mauvais choix dans la surface amiénoise (52e). De l’autre côté, Timité était lancé dans le dos de la défense, mais il butait sur Butelle, bien sorti (57e). Le match était ouvert et les deux équipes avaient des espaces. Mangani envoyait un coup-franc vicieux dans les six mètres mais Gurtner restait vigilant et captait le ballon (78e). Et finalement, Angers obtenait un penalty après une faute de Timité sur Ndoye, mais Gurtner sauvait devant Cristian (84e). Amiens avait bien du mal à riposter dans cette rencontre et le score en restait à 0-0. Angers conserve sa 12e place, tandis que les Picards sont 17es.

Saint-Etienne humilie Caen, Nîmes remercie... la VAR !

Autre équipe en difficulté, Caen (19e) recevait l’AS Saint-Etienne (6e). Les Verts voulaient revenir à un point de Marseille, tandis que les Malherbistes visaient un succès pour se relancer. Et rapidement, les Verts ouvraient le score. Cabella trouvait Hamouma dont la frappe mal lue par Samba, auteur d’une grosse faute de main, terminait au fond (0-1, 5e). Les malheurs s’abattaient sur Caen et Hamouma servait parfaitement Beric seul dans la surface, qui concluait à bout portant (0-2, 20e). Les Verts ne s’arrêtaient pas là et Hamouma, en très grande forme, trouvait Nordin qui armait du gauche (0-3, 30e). Saint-Etienne n’était pas inquiété et son homme du soir passait proche de s’offrir un doublé mais Samba repoussait (56e). Le match était bien calme et les Verts se contentaient de peu. Caen était totalement inoffensif de son côté, et Saint-Etienne s’offrait un quatrième but par l’intermédiaire de Ghezali (0-4, 86e). Dans les dernières secondes, Valentin Vada y allait de son but (0-5, 90e+2). Les Verts prennent la 5e place, Caen est désormais dernier de Ligue 1.

Enfin, dernière rencontre de la soirée, Nîmes (11e) recevait Strasbourg (10e) pour un match de milieu de tableau. Et très rapidement, les Alsaciens prenaient les devants. Gonçalves était lancé dans le dos de la défense. Ce dernier centrait pour Mothiba dont la volée acrobatique trompait Bernardoni (0-1, 9e). Nîmes perdait ensuite Alakouch sur blessure (25e), un coup dur pour le latéral appelé avec l’équipe de France Espoirs. Savanier (31e) et Briançon (44e) manquaient l’égalisation, tout comme Alioui et Ripart (45e+3). Au retour des vestiaires, Sels captait une volée lointaine de Bouanga (47e). Finalement, les Alsaciens doublaient la mise. Sur une contre attaque rondement menée, Da Costa lançait Fofana de l’extérieur du pied. Le jeune milieu du Racing concluait de l’intérieur du droit (0-2, 53e). Strasbourg enchaînait et Gonçalves marquait, un but finalement refusé après utilisation de la VAR pour une faute sur Maouassa au début de l’action (66e). Et sur le coup-franc suivant, Savanier trouvait Lybohy dont la volée du gauche finissait dans la lucarne (1-2, 67e). Et finalement, dans les dernières minutes, Koné faisait main dans la surface et l’arbitre sifflait avec l’aide de la VAR. Savanier transformait de l’intérieur du droit (2-2, 90e+2). Nîmes prend la 11e place, tandis que Strasbourg reste en 10e position.

Les résultats du soir :

- Angers 0-0 Amiens

- Caen 0-5 Saint-Etienne : Hamouma (5e), Beric (20e), Nordin (30e), Ghezali (86e), Vada (90e+1).

- Guingamp 1-0 Dijon : Blas (87e).

- Nîmes 2-2 Strasbourg : Lybohy (67e), Savanier (90e+2) ; Mothiba (9e), Fofana (53e).