Les dernières semaines du côté de l’OGC Nice ont été plutôt agitées. En effet, Lamine Diaby Fadiga, un jeune aiglon, avait volé la montre de Kasper Dolberg, fraîchement arrivé à Nice. Entre le fait qu’il ait avoué son vol et le conseil disciplinaire où il avait été convié pour s’expliquer, on attendait donc comment allait réagir le club. Et le couperet est tombé ce mardi.

« Ce mardi, l’OGC Nice s’est séparé de Lamine Diaby Fadiga. Suite au vol de la montre de Kasper Dolberg, intervenu au sein du vestiaire de l’équipe professionnelle, et suite aux aveux du joueur, le Club a pris la décision de rompre le contrat de l’attaquant de 18 ans. Une rupture à effet immédiat. Au-delà de toute considération sportive et financière, l’OGC Nice ne peut se permettre d’accepter de tels comportements et de passer outre une telle faute. Il en va de sa crédibilité, de la confiance qui unit tous ses salariés et, plus largement, tous les membres de la famille rouge et noir », a écrit l’OGCN dans un communiqué.

Maintenant, on se demande donc ce que ce jeune (six matches de Ligue 1 et un petit de Ligue Europa), va faire de sa carrière. Ce mardi matin, on évoquait pour lui un intérêt d’un club de Ligue 2, qui fait la une en ce moment. Il s’agit du Paris Football Club (PFC), qui vient d’enregistrer l’arrivée de Jérémy Menez. Le PFC est mal-en-point (et en points) dans la succursale de l’élite puisque le club francilien est bon dernier avec aucune victoire en neuf rencontres. Diaby Fadiga, à qui il restait deux années de contrat, a peut-être déjà trouvé où rebondir.