L’Olympique Lyonnais craignait le pire pour Memphis Depay. Le club rhodanien redoutait une rupture du ligament croisé pour l’international néerlandais comme l’avait expliqué Rudi Garcia en conférence de presse. « Je suis insatisfait du résultat évidemment, mais aussi du contenu affiché. La soirée est d’autant plus compliquée qu’on a perdu 2 joueurs sur blessures, Memphis Depay et Jeff Reine-Adelaïde (...) A priori, ce sont les croisés pour Memphis. C’est catastrophique... » Les pensionnaires du Groupama Stadium étaient en revanche moins inquiets pour Jeff Reine-Adelaïde, également sorti sur blessure (35e). Mais finalement, les deux joueurs vont manquer un long moment aux Gones comme l’a annoncé le club dimanche soir sur son site officiel.

« L’Olympique Lyonnais déplore les graves blessures de Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde victimes d’une rupture du ligament croisé antérieur, respectivement du genou gauche et du genou droit, lors du match OL - Rennes comptant pour la 18ème journée de Ligue 1. La date opératoire sera définie dans les prochains jours mais l’indisponibilité ne devrait pas être inférieure à 6 mois. Ces deux graves blessures viennent s’ajouter à celles de Léo Dubois et Youssouf Koné qui seront également absents pendant une longue période. L’Olympique Lyonnais tient à apporter tout son soutien à Memphis et Jeff dans cette période très difficile ».

Une terrible nouvelle pour les pensionnaires du Groupama Stadium qui perdent deux de leurs meilleurs joueurs alors que la saison était déjà catastrophique. Les Gones vont devoir recruter durant le mercato d’hiver pour compenser ces deux absences de taille. Arrivé cet été, JRA était la recrue la plus régulière et un élément qui montait en puissance au sein de cet effectif. De son côté, Memphis semblait vivre l’une de ses meilleures saisons, lui qui a été nommé capitaine par Rudi Garcia. Taulier de l’OL, il est aussi un élément important de la sélection néerlandaise. Depay pourrait manquer l’Euro 2020 puisqu’il faudra au minimum six mois pour espérer revenir d’une telle blessure, même si il faut compter entre 8 et 9 mois expliquait Juninho en zone mixte. La série noire se poursuit pour l’OL...