Si, pour certains, il s’agissait d’une ligne de plus ajoutée à un palmarès déjà long comme le bras, pour d’autres, le titre de champion de France remis par la Ligue de Football Professionnel au Paris SG ce samedi soir est le tout premier. Loïc Mbe Soh (17 ans) figure dans cette deuxième catégorie. Le jeune défenseur central, titulaire pour la première fois au Parc des Princes contre Dijon (4-0, 37e journée de Ligue 1), n’en revenait toujours pas en zone mixte.

« C’est magique ! J’ai rêvé de ce moment-là et je suis très content, je vais en profiter », a-t-il savouré avant de poursuivre. « Il y a un sentiment de fierté et d’accomplissement d’un travail qu’on a effectué depuis notre entrée au centre de préformation, depuis qu’on a commencé le football. On en a rêvé de ce moment-là, j’ai rêvé de ce moment-là, je suis très content ». Solide pour sa deuxième apparition en L1, avec une tête sur le poteau et plusieurs interventions réussies, l’international tricolore U18 (7 sélections) était sur un nuage.

Ambitieux et patient

Mais l’axial, surprenant de maturité et de calme, n’en est pas moins ambitieux pour autant pour la saison prochaine. « Je veux intégrer le groupe pro et bien travailler en écoutant les consignes de mes idoles, des plus grands et en essayant de suivre leur exemple », a-t-il lancé, des étoiles plein les yeux et un large sourire, avant d’ajouter. « Il faut bien travailler et savoir être patient. Comme on dit, notre tour arrivera ». Thilo Kehrer, son partenaire dans l’axe face au DFCO, a évoqué ses premiers pas réussis.

« Je pense que c’est un très bon garçon. Il est encore très jeune, mais il a été très bon pour ses premiers matches en équipe première. On s’est bien entendu, on a bien communiqué, on a fait un bon match. Il a les qualités pour progresser et devenir encore meilleur dans notre équipe », a confié l’Allemand. Le rêve pourrait donc bien durer pour Loïc Mbe Soh.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10