Le Bayern Munich se prépare à faire table rase

Le Bayern Munich a acté sans mal son élimination de la Ligue des Champions, et la presse a même reconnu le talent des joueurs parisiens. En Allemagne, l'intérêt est plus que jamais tourné vers le sort d'Hansi Flick et de la reconstruction qui s'annonce.

Thomas Müller dépité après l'élimination en Ligue des Champions
Thomas Müller dépité après l'élimination en Ligue des Champions ©Maxppp
La suite après cette publicité

Considéré comme le favori de la compétition au regard de sa victoire la saison passée, face au PSG en finale, le Bayern Munich est tombé en quart de finale de l'exercice 2020-2021 face au même adversaire. Un coup d'arrêt certes, mais pas une catastrophe industrielle non plus pour le club bavarois. Bien sûr, la presse allemande donne le change en s'étonnant malgré tout un peu de cette fin d'aventure prématurée. « Le Bayern dehors ! Comme c'est amer ! La victoire à Paris ne suffit pas », écrit Bild. Mais la tonalité après la rencontre se rapprochait d'un certain fatalisme.

« Normalement, l'équipe a une énorme qualité dans les trente derniers mètres, mais Paris a bien défendu, et, comme à l'aller, nous n'avons pas été assez décisifs, il nous a manqué le dernier 'punch'. Sur les deux matches, je pense que nous avons été la meilleure équipe. On a vu aujourd'hui la qualité offensive de Paris, mais je dois complimenter mon équipe, elle a été très concentrée, elle a tout essayé. Nous avons eu de la malchance, avec quelques joueurs importants indisponibles, mais il faut l'accepter. Et féliciter Paris et accepter le résultat », a confié Hans-Dieter Flick, l'entraîneur bavarois après la rencontre. Sur Sky Germany, quelques minutes plus tôt, il reconnaissait que son équipe n'avait pas été « aussi déterminée qu'au match aller » .

L'avenir de Flick au centre des débats

Du match, il a été très peu question au final au cours d'une conférence de presse où l'avenir du coach bavarois, en rupture avec la direction sportive du club, a immédiatement été mis sur le tapis. Flick n'a donné aucune réponse claire, mais l'idée d'un départ est clairement répandue. Du côté des joueurs, Thomas Müller a regretté un arbitrage un peu tatillon. « En seconde période, nous avons été très bons dans l'engagement, mais le match était très haché, avec des interruptions constantes, et nous n'avons pas réussi à avoir une phase de pression. C'est très décevant d'être éliminés en gagnant à Paris. » Malgré un match aller copieusement dominé, l'élimination n'est pas vécue comme une déroute, surtout en considérant l'absence de Robert Lewandowski pour ces deux rencontres.

Le talent des Parisiens est aussi salué dans les nombreux articles outre-Rhin. « Paris reste somptueux, la Bavière malheureuse », a écrit Kicker dans son résumé, soulignant que « Neymar, Mbappé et Di Maria ont joué de façon spectaculaire, encore et encore. » La déception flagrante de la défaite du match aller a laissé place à un certain fatalisme. Le Bayern a laissé passer sa chance, il n'a pas pu s'appuyer sur son leader offensif habituel et a manqué de réalisme face au but. Place désormais au grand ménage de cet été, avec le cas Hansi Flick bien sûr, mais aussi le départ de certains cadres, comme Alaba et Boateng, qu'il faudra remplacer efficacement.

Plus d'infos

Commentaires