Barrages Ligue 1 : Nantes prend une option en s'imposant à Toulouse

Dans un match animé, notamment en première période, c'est finalement le FC Nantes qui s'est imposé face au Toulouse Football Club au Stadium (1-2). Avec ces deux buts inscrits à l'extérieur, les Canaris prennent une option pour le maintien en Ligue 1 avant le match retour dimanche.

Ludovic Blas ouvre le score pour Nantes
Ludovic Blas ouvre le score pour Nantes ©Maxppp

Est-ce que Toulouse accédera à la Ligue 1 ou bien est-ce Nantes qui conservera sa place dans l’élite ? C’est la question qui entoure ces barrages. Ce jeudi soir, c’est le match aller qui se déroulait au Stadium de Toulouse entre le 3ème de Ligue 2 et le 18ème de Ligue 1. À cette occasion, les deux entraîneurs, Antoine Kombouaré et Patrice Garande, alignaient leur équipes types. Côté Canaris, Kombouaré choisissait de mettre Lafont dans les buts, entouré de Traoré, Pallois, Castelletto et Appiah, devant, Chirivella - Blas - Louza accompagnaient le trio offensif Kolo Muani - Coulibaly - Simon. Côté Pitchouns, Garande décidait d’aligner Dupé dans les cages, Amian, Machado, Gabrielsen, Moreira, Dewaest derrière, et au milieu et devant Koné, Spierings, Dejaegere, Bayo et Adli.

La suite après cette publicité

En première période, Nantes se procurait rapidement une première occasion. Suite à une bonne percée de Pedro Chirivella, Randal Kolo Muani était trouvé côté droit et ce dernier centrait pour Kalifa Coulibaly seul dans la surface mais l’avant-centre malien loupait sa reprise. Les Toulousains répondaient quelques instants plus tard par une frappe cadrée de Brecht Dejaegere, mais captée par Alban Lafont, l’ancien gardien du TFC. À la 9e minute de jeu, Ludovic Blas, lancé dans la profondeur par Coulibaly après un une-deux, profitait d’une défense fébrile pour remonter le ballon seul et s’infiltrer dans la surface pour asséner une frappe puissante qui trompait Maxime Dupé, pas impérial sur ce coup. 1-0 pour Nantes, très tôt dans la rencontre. Blas, décidément très en jambes dans ce match, côté droit, éliminait plusieurs joueurs le long de la ligne de touche et jouait avec Coulibaly qui remettait à Moses Simon sur la gauche de la surface. L’ailier nigérien tentait sa chance et sa frappe était cadrée mais trop lointaine pour inquiéter Dupé. Seulement une minute après, Imran Louza bien trouvé au point de penalty par Coulibaly, loupait sa frappe qui fuyait juste le cadre. La balle de 2-0 était là. Sauf que la réaction de Toulouse finissait par arriver. À la 20e minute de jeu, suite à un beau mouvement collectif, le ballon se retrouvait seul dans la surface et Amine Adli se battait pour le récupérer. Grâce à son tacle, Vakoun Bayo récupérait le ballon et le donnait en retrait pour Deiver Machado qui armait une frappe lointaine qui trompait Alban Laffont. 1-1.

Nantes prend une option pour le maintien

Quel début de match qui prenait une autre dimension seulement deux minutes plus tard. Coulibaly dans la surface se battait bien et tirait à bout portant sur Maxime Dupé qui repoussait la tentative du Malien sur Kolo Muani qui avait juste à pousser le ballon au fond des filets. 2-1 pour Nantes à la 22e minute. Scénario absolument invraisemblable. Les Nantais retrouvaient, le temps d’une période, leur fameux jeu si léché des décennies précédentes et Dennis Appiah touchait même la barre à la 24e minute à la suite d’un mouvement collectif impeccable. Ça se calmait un peu ensuite avec moins d’incursions dans la surface pour les deux formations. Juste avant la pause, Blas dans la surface éliminait deux joueurs et donnait le ballon en retrait à Kolo Muani qui tergiversait et manquait l’occasion de faire le break dans ce match. 2-1 pour Nantes à la mi-temps, qui, à ce moment-là, prenait une sérieuse option sur le maintien avec ces deux buts inscrits à l’extérieur. Match très plaisant entre deux formations appliquées et joueuses.

En début de seconde période, c’est les Toulousains qui montraient le plus d’envie, sans pour autant se procurer de réelle occasion mais ces derniers gardaient le ballon et faisaient tourner en attendant de trouver la faille. À la 60e minute de jeu, à la suite d’un coup franc, Maxime Dupé devant s’employer pour annuler une occasion de but nantaise. À la 64e minute de jeu, Antoine Kombouaré procédait à un premier changement et faisait entrer Marcus Coco à la place de Kalifa Coulibaly, pourtant très intéressant ce soir. Avec ce changement, Kolo Muani, titularisé sur le côté droit, retrouvait alors la pointe de l’attaque nantaise. À la 76e minute de jeu, Blas grappillait un ballon précieux et envoyait Kolo Muani en profondeur mais l’ancien buteur de Boulogne ne remportait pas son face à face avec le gardien. Quelques instants après, Manu Koné répondait à Kolo Muani et le futur joueur du Borussia Monchengladbach tentait une frappe enroulée qui passait pas loin du cadre d’Alban Lafont. Et Monsieur Pignard, l'arbitre de cette rencontre, sifflait la fin du match. Victoire 2 buts à 1 pour Nantes au Stadium, grâce à des buts de Ludovic Blas (10e) et Randal Kolo Muani (22e). Bonne opération des joueurs d'Antoine Kombouaré qui s'imposent à l'extérieur en inscrivant deux buts. Avec ce résultat, les partenaires de Randal Kolo Muani prennent une option pour le maintien en Ligue 1 mais tout reste encore jouable. Avantage FCN avant le match retour dimanche à la Beaujoire où Toulouse devra s'imposer par deux buts d'écarts pour espérer retrouver l'élite la saison prochaine.

Plus d'infos

Commentaires