Lazio : ça chauffe déjà entre Mattéo Guendouzi et Igor Tudor

Par Maxime Barbaud
2 min.
Mattéo Guendouzi à la Lazio @Maxppp

Les retrouvailles entre Mattéo Guendouzi et Igor Tudor ne se passent pas bien à la Lazio. Les deux hommes ont eu une altercation cette semaine à l’entraînement.

L’aventure de Mattéo Guendouzi a pris une tournure inattendue il y a un mois. Alors qu’il était devenu un pion essentiel de Maurizio Sarri à la Lazio, le Français a sans doute grincé des dents lorsque son ancien mentor a été remplacé par Igor Tudor. Inutile de rappeler que les deux hommes n’étaient pas les meilleurs amis du monde à l’OM, où ils ont vécu la saison dernière ensemble. Le milieu de terrain avait rapidement fait les frais des choix tactiques de l’entraîneur croate.

La suite après cette publicité

Très rapidement avec son arrivée dans la capitale italienne, le coach est venu discuter avec le vice-champion du monde afin de dégonfler le conflit larvé d’il y a un an. C’est déjà un premier pas d’effectuer même si le joueur a bel et bien retrouvé le banc pour la première de Tudor face à la Juventus (1-0). Réponse immédiate de Guendouzi. Entré en jeu à la 80e minute, c’est bien lui qui envoyait ce dernier centre victorieux sur la tête de Marusic dans le temps additionnel (90e+3). D’ailleurs, certains avaient remarqué qu’au lieu de célébrer avec ses partenaires, il s’est immédiatement retourné en pointant le banc du doigt…

À lire Juve : le message touchant d’Adrien Rabiot à Massimiliano Allegri

Altercation entre les deux hommes à l’entraînement

Ça plus sa semaine d’entraînement ont suffisamment convaincu Tudor à le titulariser face à la Roma. Mais dans le contexte toujours très particulier du derby, le Français a cette fois-ci craqué. En plus de la défaite (1-0), il s’est illustré en agrippant Dybala par la nuque, lequel avait pour unique réponse de montrer ses protège-tibias à l’effigie des champions du monde 2022. Sur cette action, le joueur prêté avec obligation d’achat par l’OM a perdu beaucoup de crédit aux yeux de son coach. La suite est encore moins reluisante. D’après Il Messagero si le milieu de terrain était absent hier contre La Salernitana (4-1), ce n’est pas seulement en raison d’un problème au mollet, même si cela a participé raconte de son côté La Repubblica.

La suite après cette publicité

Durant la séance de jeudi, Guendouzi s’est d’abord plaint de cette douleur et a stoppé l’exercice de frappes en cours. L’intransigeant Tudor n’a sans doute pas apprécié et débutait une altercation entre les deux hommes. Guendouzi reprochait aussi à son entraîneur de l’avoir aligné dans l’équipe de remplaçants après que celui-ci lui ait fait des reproches d’ordre tactique durant une opposition. Le joueur a ensuite matérialisé sa colère en quittant le terrain pour regagner les vestiaires, et que les examens médicaux lui décèlent bien une surcharge au mollet gauche. Alors que l’obligation d’achat fixée par l’OM est de 13 M€, cet épisode pourrait avoir une incidence sur le futur de l’international français.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité