La France complètement larguée à l'indice UEFA !

Défait 2-1 à Dortmund mardi, le PSG n’a pas marqué le moindre point à l’indice UEFA. Dans le même temps, l’Italie et surtout l’Allemagne s’envolent au classement de l’indice, laissant la France très très loin…

La déception de Neymar et du PSG après la défaite 2-1 face à Dortmund
La déception de Neymar et du PSG après la défaite 2-1 face à Dortmund ©Maxppp

La saison européenne des clubs français est à l’image du match du PSG à Dortmund face au Borussia, à savoir catastrophique. Si l’OL disputera son 1/8e de finale aller de la Ligue des Champions face à la Juventus mercredi prochain, la France, qui n’a plus aucun représentant en Ligue Europa, n’a pas marqué de point au classement de l’indice contrairement à l’Italie, mais aussi à l’Allemagne. Car il faut dire que les deux concurrents de la France à l’indice UEFA pour la quête du quatrième strapontin en Ligue des Champions ont brillé, ce qui n’est pas le cas du PSG qui s’est incliné face au Borussia Dortmund (2-1).

La suite après cette publicité

Principal concurrent de la France en début de saison, l’Allemagne est irrésistible sur la scène continentale et surfe sur ses belles performances de la saison passée en Coupe d’Europe. Hormis Dortmund, le RB Leipzig a impressionné à Londres face à Tottenham (victoire 0-1), Francfort a corrigé Salzsbourg 4-1 en Ligue Europa, le Bayer Leverkusen a battu le FC Porto 2-1 tandis que Wolfsbourg a battu Malmö 2-1 également. Un vrai carton plein qui permet à notre voisin d’Outre Rhin de disposer de 5,37 points d’avance sur la France. Ce qui porte désormais le total de points de retard à 13,84 points en cumulé sur les cinq dernières années. Autant dire que les chances de voir la France dépasser l’Allemagne sur les prochaines années à l’indice UEFA sont désormais quasiment nulles, d’autant que l’écart va continuer à se creuser.

L’Allemagne rit, mais l’Italie régale elle aussi. Encore réel au cœur de l’automne, l’espoir de voir la France revenir sur l’Italie est désormais quasi éteint également. La faute à des performances là aussi brillantes en Europe à l’image de l’Atalanta Bergame qui a fait exploser en plein vol une bien pâle équipe de Valence (4-1). Moins en verve que les clubs allemands, les clubs transalpins peuvent tout de même compter sur deux poids lourds en Ligue Europa. L’Inter Milan a gagné à Ludogorets (0-2) tandis que la Roma a obtenu un succès sur le fil face à La Gantoise (1-0). De quoi mettre déjà plus de trois points dans la vue de la France, qui n’est que 8e au classement de l’indice avec 8,500 points, derrière le Portugal (10.100 points) et surtout l’Écosse (9,500 points) qui sera difficile d’aller déloger sur la saison en cours.

Classement des nations au coefficient UEFA pour la saison 2018/19 (entre parenthèses, le nombre de clubs restants en compétition et le nombre de clubs qualifiés cette saison pour les compétitions européennes) arrêté au 21/02/20 :

    1. Angleterre 15.285 (7/7)
    1. Espagne 15.071 (7/7)
    1. Allemagne 13.857 (6/7)
    1. Italie 11.642 (5/7)
    1. Portugal 10.100 (4/5)
    1. Écosse 9.250 (2/4)
    1. Pays-Bas 9.000 (2/5)
  • 8. France 8.500 (2/6)

Classement des nations au coefficient UEFA sur les cinq dernières saisons (entre 2015 et 2020) :

    1. Espagne 98.426
    1. Angleterre 87.176
    1. Allemagne 69.927
    1. Italie 67.367
  • 5. France 56.082

    1. Portugal 49.249
    1. Russie 45.549
    1. Belgique 37.700
    1. Pays-Bas 35.350
    1. Ukraine 33.900

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires