Le nouveau scandale obscène de Cristiano Ronaldo choque l’Arabie saoudite

Par Dahbia Hattabi
3 min.
Cristiano Ronaldo avec Al-Nassr @Maxppp

Malgré la victoire 3 à 2 de son équipe hier face à Al-Shabab, Cristiano Ronaldo fait à nouveau polémique en Arabie saoudite. Et cette fois-ci, il pourrait ne pas passer entre les mailles du filet.

Depuis plus d’un an maintenant, Cristiano Ronaldo fait le bonheur d’Al-Nassr. Après une belle carrière en Europe, marquée par des succès à Manchester United, au Real Madrid ou encore à la Juventus, l’ancien du Sporting CP a décidé de s’envoler pour l’Arabie saoudite. Et contrairement à d’autres stars, CR7 n’a pas mis longtemps à s’adapter sur le terrain comme en dehors. Heureux, il réalise une belle saison d’un point de vue individuel, lui qui prouve qu’à 39 ans il en a encore sous le pied. Lors de cet exercice 2023-24, il en est déjà à 27 buts et 11 passes décisives délivrées en 28 rencontres toutes compétitions confondues.

La suite après cette publicité

Si le footballeur né en 85 est irréprochable d’un point de vue statistique, son attitude, elle, pose parfois problème. En effet, les amateurs de ballon rond en Arabie saoudite ont pu percevoir les "mauvais côtés" de Cristiano Ronaldo. À plusieurs reprises, ils ont pu voir le quintuple Ballon d’Or quitter le terrain très en colère. Cela a été le cas l’an dernier, lorsqu’il a donné un coup de pied dans une bouteille d’eau et a fait des gestes d’humeur après une défaite face à Al-Ittihad. Il a aussi demandé à un adversaire de fermer sa bouche à l’occasion d’une rencontre face à Al Fehia.

À lire Al-Ittihad : la guerre fait rage entre Karim Benzema et Abderazzak Hamdallah

Plusieurs actes obscènes

Mais il a parfois été un peu plus loin. Très agacé après la défaite 2 à 0 de son équipe face au leader Al-Hilal le 9 février dernier, CR7 a réalisé un geste obscène. Il a frotté contre son entrejambe un maillot de l’équipe adverse, qui avait été envoyé par les fans du club de Neymar. Le Portugais a ensuite jeté la tunique avant de regagner les vestiaires. Hier, le natif de Funchal a encore vrillé. En effet, alors que son équipe s’est imposée 3 à 2 face Al-Shabab, l’attaquant star, qui a marqué sur pénalty, a multiplié les gestes d’humeur.

La suite après cette publicité

Une fois le match terminé, il s’est rendu devant des fans adverses qui ont scandé le nom de Messi toute la rencontre et a mis sa main vers son oreille pour montrer qu’il ne les entendait plus. Puis, il a fléchi les jambes et montré avec sa main sa région pelvienne, lui qui a réalisé un nouveau geste obscène. Une attitude qui ne plaît pas à grand monde. En Espagne, le pays qui a vu Messi et CR7 s’affronter durant plusieurs années ; de nombreux médias ont réagi. «Cristiano Ronaldo réagit de manière obscène lorsqu’ils lui crient "Messi, Messi"», a écrit Relevo. Mundo Deportivo a parlé d’une "attitude répréhensible".

Une enquête a été ouverte

En Arabie saoudite, où ces actes sont très mal perçus, ce geste est visiblement celui de trop. Le journal Asharq al-Awsat explique que même s’il n’y a pas encore eu de réaction officielle de la Saudi Pro League, le comité d’éthique et de discipline de la fédération saoudienne a ouvert d’urgence une enquête après ce nouvel incident. Une décision sera rendue dans les deux prochains jours. En attendant, son cas va être étudié de très près, lui dont la réaction a été qualifiée de "sale" par de nombreux passionnés du football au pays.

La suite après cette publicité

Goal arabia évoque "la colère des saoudiens face à ce qu’il s’est passé" et ajoute que beaucoup estiment qu’il a dépassé les limites et exigent une sanction exemplaire pour CR7, peu importe son statut. C’est le cas de l’écrivain et animateur télé saoudien Waleed Al Farraj, dont les propos sont relayés par le Telegraph. «La commission de discipline est confrontée à la plus grande épreuve. Nous attendrons et verrons. Tout a ses limites, quelle que soit votre célébrité. C’est ainsi que fonctionnent les ligues majeures.» De son côté, Cristiano Ronaldo n’a pas réagi. Même chose du côté d’Al-Nassr, qui a décidé de ne pas commenter ce nouvel incident, dont le club se serait bien passé…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité