Ligue des Champions : le PSG encore touché par la malédiction des blessés

À une semaine de son choc de Ligue des Champions contre l'Atalanta, le club de la capitale doit faire face à de nombreux pépins physiques. Et malheureusement, c'est devenu une habitude.

Kylian Mbappé sort sur blessure face à l'ASSE
Kylian Mbappé sort sur blessure face à l'ASSE ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le 12 août, le Paris Saint-Germain va retrouver la Ligue des Champions à l'occasion de son quart de finale face à l'Atalanta. Sur le papier, et au vu du format exceptionnel de la fin de la compétition, le club de la capitale a de grandes chances de s'inviter dans le dernier carré après avoir mis un terme à la malédiction des huitièmes de finale de ces dernières années. Mais dans les faits, Paris est encore frappé par la poisse des blessures.

Dernièrement, Kylian Mbappé a ainsi lancé une course contre-la-montre pour être de la partie après sa blessure à la cheville survenue en finale de Coupe de France suite à un tacle de Loïc Perrin. En plus de l’attaquant, des incertitudes planent également sur Juan Bernat et Layvin Kurzawa. Mais mercredi soir, juste avant le match amical contre Sochaux, une énième mauvaise nouvelle est tombée. Touché au mollet à l’entraînement, Marco Verratti est lui aussi très incertain. Paris a d’ailleurs fait savoir qu’un nouveau point médical sera publié dans les prochaines 72 heures.

Un enchaînement de blessures qui se produit quelques jours seulement avant un rendez-vous crucial en Ligue des Champions, une triste habitude que déplorent les Rouge-et-Bleu. L’an dernier, avant son huitième de finale aller contre Manchester United, le PSG avait dû composer sans Edinson Cavani, Thomas Meunier et, surtout, Neymar. Le Brésilien n’a également pas joué le retour. Un an après avoir raté le huitième retour contre le Real Madrid (en 2017/2018), toujours à cause d’une blessure au pied, l’ancien Blaugrana a souvent joué de malchance dans cette compétition depuis qu’il a rallié la capitale hexagonale en 2017.

Des absents chaque saison

Cette même saison, Thiago Motta avait dû assister au huitième aller au Bernabéu des tribunes. En 2016/2017, c’est le capitaine Thiago Silva qui avait dû renoncer au huitième de finale aller au Parc des Princes face au FC Barcelone. Un coup dur pour le Brésilien qui n’avait finalement pas eu de grosses conséquences, Presnel Kimpembe ayant signé une prestation XXL lors du triomphe francilien (4-0). En 2015/2016, la poisse a encore frappé. Tout d’abord lors du huitième de finale retour contre Chelsea. Marco Verratti souffrait d’une pubalgie et Blaise Matuidi d’une contracture à la cuisse.

Qualifié pour le tour suivant, le PSG avait ensuite affronté Manchester City à l’aller sans Javier Pastore (mollet) ni Verratti (pubalgie). L’Italien manquera aussi le retour. On remonte encore dans le temps. En 2014/2015, ce sont carrément quatre joueurs dont Paris avait dû se passer pour son huitième de finale aller face à Chelsea (Motta, Aurier, Cabaye, Lucas). Au retour, Lucas et Aurier manquaient toujours à l’appel. Gregory van der Wiel (aller) et Zlatan Ibrahimovic (retour) n’étaient eux pas de la partie lors du quart contre Chelsea en 2013/2014. Enfin, en 2012/2013, Thiago Motta avait manqué le quart de finale aller face au Barça. La loi des séries...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires