Ajax : Marc Overmars lâche ses vérités sur le dossier André Onana-OL

Courtisé par l'Olympique Lyonnais, André Onana est toujours en salle d'attente. Pour ne rien arranger, Marc Overmars, le directeur sportif de l'Ajax Amsterdam, a mis un coup de pression aux Gones ce mercredi.

André Onana avec l'Ajax
André Onana avec l'Ajax ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'Olympique Lyonnais joue avec le feu. C'est en tout cas le sentiment qu'a Marc Overmars. Très intéressés par André Onana (25 ans), les Gones ont récemment proposé 3 M€ plus des bonus et un pourcentage élevé à la revente. Une offre qui ne satisfait pas les Néerlandais qui exigent 10 M€ pour le portier. Depuis, le dossier est en stand-by, Lyon devant vendre avant d'acheter et ne voulant pas surpayer un joueur à qui il reste un an de contrat. De son côté, Onana, qui s'est déjà mis d'accord avec les Rhodaniens pour un contrat de 5 ans, patiente.

Et c'est en Espagne, à Salou, qu'il se prépare actuellement sous les ordres d'Yvan Castillo, lui qui n'est pas autorisé à s'entraîner avec les Ajacides en raison de sa suspension pour dopage. Celui qui le coache actuellement a confié à son sujet : «dès le premier instant, il est apparu comme une personne modeste. Son état mental est fantastique, il m'a surpris en cela». Autorisé à reprendre l'entraînement en club le 4 septembre, le Camerounais, qui devra encore purger deux mois de suspension, attend de savoir dans quel club il reprendra. Si tout se passe bien, ce sera à Lyon. Mais son transfert est encore loin d'être acté.

Overmars prévient les courtisans d'Onana

C'est ce qu'a expliqué Marc Overmars dans un entretien accordé à Voetbal International ce mercredi. «De nombreux clubs veulent maintenant profiter de la situation. Sa valeur est faible et ils veulent utiliser cela. Je comprends et je pourrais en faire de même dans l'autre sens. Pour certains clubs, c'est aussi l'occasion de signer ce gardien. Car sous contrat pour une durée plus longue et sans sa suspension, il vaudrait 30 M€. Si c'était moi, j'aurais agi rapidement. Vous pouvez attendre six mois. Attendez, alors il pourra signer gratuitement. Mais alors il y aura aussi des clubs très différents qui arriveront et vous aurez beaucoup plus de concurrence».

Puis il a ajouté : «dans le cas complexe d'Onana, il est assez difficile de déterminer le prix correct. Son contrat expire l'année prochaine, mais vous devez également faire face à sa suspension. Et en plus de cela, il y a son souhait de jouer la prochaine Coupe d'Afrique des Nations (...) Je pense qu'en tant qu'athlète de haut niveau, vous ne pouvez pas attendre encore huit mois avant de recommencer à jouer. Je comprends qu'il veuille partir. Il est avec l'Ajax depuis plus de cinq ans. Et dans une situation normale, André serait déjà parti depuis longtemps». Overmars a d'ailleurs profité de cette interview pour glisser un tacle au joueur.

Plus de nouvelles de l'OL

«Tout le processus est une honte, mais vous vivez tellement de choses que vous ne le remarquez plus vraiment(...) Nous l'avons soutenu dans l'affaire de dopage et nous avons également dit que nous continuerions à le payer. Il a dit ensuite non à notre proposition de prolongation. Il a le droit de dire je ne prolonge pas. Nous n'avons pas pu le comprendre mais nous ne mettons jamais un couteau sous la gorge de qui que ce soit. Un joueur signe et s'il n'a plus de contrat des années plus tard, il a le droit de partir. Mais dans ce cas... Il faut aussi connaître la culture du club. Malgré tout, André est un garçon spécial». Et à Lyon on en est conscient. Overmars d'ailleurs évoqué cette piste qui s'est a priori refroidie selon lui.

«L'entraîneur, Peter Bosz, le connaît bien sûr. C'est l'un des cinq meilleurs gardiens d'Europe. Si vous éliminez tous les gardiens, il arrive à la cinquième ou sixième place. Je peux comprendre qu'ils essaient de le signer car dès qu'il aura signé, sa valeur montera en flèche car c'est un très bon gardien de but de 25 ans (...) Nous n'avons eu aucun contact depuis une semaine avec l'OL. Un autre club s'est manifesté plus tôt, mais ils ont déjà acheté un autre gardien. Arsenal a également été mentionné, mais je n'ai rien reçu de leur part». En pole sur ce dossier, l'OL ne va donc pas devoir traîner à écouter le dirigeant néerlandais. La vente imminente de Joachim Andersen à Crystal Palace devrait débloquer ce dossier qui tient à coeur à Peter Bosz.

Plus d'infos

Commentaires