Brighton : le sort s’acharne sur Ansu Fati

Par Matthieu Margueritte
2 min.
Ansu Fati @Maxppp

Parti en prêt chez les Seagulls, le jeune Espagnol pensait qu’un exil momentanée du Barça allait le relancer. Mais encore une fois, tout s’est écroulé.

À seulement 21 ans, Ansu Fati était censé représenter le futur du FC Barcelone. Lancé dans le grand bain professionnel en 2019, à 17 ans, le jeune attaquant avait tout pour lui. Malheureusement, une vilaine blessure au ménisque survenue en novembre 2020 a tout changé. Depuis, l’international ibère (10 sélections, 2 buts) enchaîne les gros pépins physiques. Absent des terrains pendant plus de 300 jours, Ansu Fati était revenu à la compétition le 26 septembre 2021 contre Levante.

La suite après cette publicité

Un match durant lequel il a d’ailleurs marqué. Un retour très remarqué, d’autant que Fati avait fait un choix fort en récupérant le numéro 10 d’un Lionel Messi poussé vers la sortie. Un numéro qui est devenu un fardeau pour un joueur dont la carrière s’enlise. Blessé aux ischio-jambiers deux moins à peine après son come-back, le Blaugrana a vécu un nouveau calvaire. Revenu début janvier 2022, il avait rechuté quelques jours après seulement pour ne revenir qu’en avril de la même année. Le natif de Bissau a su néanmoins revenir la saison dernière, mais avec un statut de remplaçant qui ne lui convenait guère.

À lire PL : Manchester United crucifié sur le fil, Aston Villa consolide sa quatrième place

Encore un long passage à l’infirmerie

Face à la pression liée aux fortes attentes, Ansu Fati a choisi l’exil l’été dernier pour tenter de rebondir. Prêté à Brighton, l’Espagnol donnait l’impression d’avoir tenté un pari séduisant puisqu’il a rejoint l’équipe entraînée par l’un des entraîneurs les plus à la mode, Roberto De Zerbi. Mais en Angleterre, la poisse l’a rattrapé. En plus d’un bilan assez léger (14 apparitions, toutes compétitions confondues, 4 buts, 1 passe décisive), Ansu Fati s’est écroulé après seulement vingt minutes de jeu le 25 novembre dernier contre Nottingham Forest.

La suite après cette publicité

En conférence de presse, De Zerbi se montrait alors pessimiste. «Nous avons perdu (sur blessure, ndlr) Ansu pour un bon moment…» Et encore une fois, ce sont les ischio-jambiers qui ont flanché. La presse anglaise affirme que les Seagulls craignent pas moins de trois mois d’arrêt pour leur numéro 31. Un nouveau coup dur pour un joueur annoncé comme l’un des plus grands espoirs du Barça, mais qui est pour le moment plus proche des jeunes pépites blaugranas n’ayant jamais réussi à confirmer.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité