Le défi fou de Guillaume Hoarau avec le FC Sion

Alors que son club, le FC Sion, lutte pour son maintien, Guillaume Hoarau retrouve la forme et le chemin des buts.

Guillaume Hoarau, sous les couleurs du FC Sion
Guillaume Hoarau, sous les couleurs du FC Sion ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pendant que son ancien club, les Young Boys de Berne, ont décroché un nouveau titre de champion de Suisse, Guillaume Hoarau (37 ans) se bat pour que sa nouvelle écurie, le FC Sion, ne descende pas. La formation chère au président Christian Constantin traverse une saison compliquée (lanterne rouge avec 30 points, à 3 points de Vaduz, barragiste, et 4 de Saint-Gall), mais peut encore se sauver, à six journées de la fin de la Super League.

Et le Réunionnais compte bien l'y aider. «On doit prendre notre destin en main. J’endosse volontiers la cape de super-héros s’il le faut…», lâchait-il samedi dernier, relayé par Le Matin, au sortir du nul obtenu contre le FC Zürich (2-2, 29e journée), synonyme de première titularisation pour le n° 99 en 2021, auteur de son premier but de la saison pour l'occasion.

2 buts et 2 passes décisives sur ses 2 derniers matches

S'il n'a pas caché sa frustration au sujet de sa situation personnelle (il a souvent été remplaçant cette saison), l'ex-international tricolore (5 sélections) tenait un discours orienté sur la réussite collective. «J’en ai marre d’entendre que je suis vieux ou que je suis fini. Sans jeter la faute à personne, je demandais juste à avoir un peu plus que 10 ou 15 minutes sur le terrain… Je ne suis pas un enfant. Chacun son métier, moi, j’essaie de faire le mien. J’ai encore ce qu’il faut là où il faut pour aider cette équipe», envoyait-il, sans se cacher.

Et l'ancien Parisien, titulaire pour la 4e fois seulement depuis le début de l'exercice en championnat, a encore joint les actes à la parole ce jeudi, participant plus qu'activement au succès des siens sur la pelouse du Servette de Genève (3-5, 30e journée). Il a en effet offert deux buts à Gaëtan Karlen avant de trouver lui aussi le chemin des filets après une jolie feinte au cœur de la surface adverse. «La routine,» a-t-il plaisanté en fin de match. Avec le retour en forme de Super Hoarau, Sion peut à nouveau rêver.

Plus d'infos

Commentaires