FC Barcelone : la déception de Ronald Koeman après la défaite surprise contre Grenade

Alors qu'il avait l'occasion de passer en tête de Liga, le FC Barcelone a été surpris par Grenade ce jeudi (1-2). Un coup dur pour le club catalan et Ronald Koeman, qui n'a pas compris le manque de concentration derrière.

Ronald Koeman lors de Barça-Grenade
Ronald Koeman lors de Barça-Grenade ©Maxppp
La suite après cette publicité

Une match en or pour passer en tête de la Liga. Opposé à Grenade ce jeudi soir en match en retard de la 33e journée, le FC Barcelone n'avait qu'à s'imposer pour s'installer tranquillement sur le trône du championnat d'Espagne. Mais voilà, un peu comme le PSG mercredi soir en C1, les Blaugranas ont été surpris en deuxième période. Alors qu'ils menaient 1-0 à la pause, les hommes de Ronald Koeman, qui a été expulsé à la 66e minute, ont été renversés (défaite 1-2). Résultat, le Barça est toujours troisième et n'a plus son destin entre les mains pour le titre.

Alors forcément en conférence de presse, le technicien néerlandais a pointé du doigt le manque de concentration de ses troupes sur le plan défensif : «je pense que nous avons dominé le match. Nous n'avons pas réussi à marquer le deuxième but qui nous aurait permis d'avoir l'esprit tranquille. Si l'on regarde les buts que nous avons encaissés, ils proviennent d'un manque de concentration en défense. Cela nous a coûté deux points. Défensivement, on n'était pas bien. Cela nous a coûté le match.»

«Je n'ai pas insulté (le quatrième arbitre)»

Avec cinq matches restants pour toutes les équipes, et donc encore deux points de retard sur l'Atlético de Madrid, le FC Barcelone devra réaliser un sans faute, tout en comptant sur des faux-pas des Colchoneros et des Merengues, deuxièmes. Et Koeman veut vite que ses hommes se remobilisent. «C'est un coup dur, nous sommes déçus, mais à partir de demain, nous devons passer à autre chose, essayer de gagner les cinq derniers matches pour devenir champions. Mais ce n'est pas seulement pour nous, c'est la même chose pour tous les autres», a-t-il enchaîné.

Avant de partir, l'ancien sélectionneur des Pays-Bas a bien évidemment été interrogé sur son expulsion après l'heure de jeu. Et le principal concerné n'a toujours pas compris : «dans le rapport, il est mentionné un manque de respect envers le quatrième arbitre, mais je n'ai rien dit de mal sur l'arbitrage. J'ai commenté les actions au quatrième arbitre, mais avec tout le respect qui lui est dû. Je n'ai pas insulté ou quoi que ce soit, c'est incroyable ce carton rouge. Si le quatrième arbitre veut être le protagoniste, merci.» Le Néerlandais attend désormais sa sanction, alors que le Barça va défier le Valence CF dimanche.

Plus d'infos

Commentaires