Ligue 1 : vers l'utilisation de la reconnaissance faciale dans les stades ?

Le virage sud de l'Orange Vélodrome contre Bordeaux
Le virage sud de l'Orange Vélodrome contre Bordeaux ©Maxppp

Avec les incidents qui se succèdent dans les stades depuis le début de la saison, le thème de la sécurité dans les enceintes commence à prendre de l'ampleur. La ministre des Sports Roxana Maracineanu avait d'ailleurs évoqué une possible réflexion avec les clubs français pour discuter de la formation des stadiers, importante selon elle pour garantir la bonne organisation des rencontres. Mais un nouvel outil pourrait prendre plus d'ampleur dans le football tricolore : la reconnaissance faciale.

La suite après cette publicité

«C'est clairement un sujet tabou, mais je peux vous assurer que ça intéresse les clubs», a même assuré le patron d'une société privée de sécurité, qui a déjà travaillé avec l'OM, à l'AFP, même si elle est proscrite en France en raison de l'absence de loi l'autorisant et à laquelle les supporters sont fermement opposés. «L'outil est séduisant pour les clubs de football, ça remplace le profilage humain qui peut être défaillant. Des logiciels de reconnaissance faciale pourraient par exemple être utiles pour filtrer à l'entrée des stades, et éviter ainsi que des interdits de stade pénètrent dans l'enceinte. C'est un peu plus compliqué de l'utiliser dans une foule, où les gens se masquent.»

Plus d'infos

Commentaires