Tottenham : Fabio Paratici a recalé Paulo Fonseca car trop offensif

Fabio Paratici le directeur sportif de la Juventus
Fabio Paratici le directeur sportif de la Juventus ©Maxppp

Nommé Directeur général du football de Tottenham le 12 juin, l'ancien homme fort de la Juventus Fabio Paratici avait pour mission première de débusquer un entraîneur pour remplacer José Mourinho. Alors qu'il semblait entendu que Paulo Fonseca allait rejoindre le banc des Spurs (Mourinho faisait le chemin inverse en prenant les rênes de l'AS Roma), c'est finalement Nuno Espirito Santo, et après de longues semaines de tractations, qui était nommé pour deux saisons, le 30 juin. La raison de ce retournement de situation ? Interrogé par The Telegraph Sport, Paulo Fonseca - actuellement libre - a révélé qu'il était tout proche de rejoindre les Spurs et avait même commencé à préparer la pré-saison de Tottenham, avant que son transfert n'échoue à cause des exigences de Fabio Paratici, qui souhaitait un entraîneur moins offensif.

La suite après cette publicité

«L'accord était conclu. Nous étions en train de planifier la pré-saison et Tottenham voulait un entraîneur offensif. Ce n'était pas annoncé mais nous avions prévu de recruter des joueurs pour la pré-saison. Mais les choses ont changé quand le nouveau directeur général est arrivé et nous n'étions pas d'accord sur certaines idées et il a préféré un autre entraîneur», a déclaré le technicien de 48 ans, depuis Kiev, avant de poursuivre. «J'ai quelques principes. Je voulais entraîner de grandes équipes mais je veux le bon projet et un club où les gens croient en mes idées, ma façon de jouer, et cela ne s'est pas produit avec le directeur général des Spurs (...) Le président et le directeur sportif m'avaient demandé de construire une équipe qui peut jouer un football attractif et offensif et j'étais prêt pour cela. Je ne peux pas me renier. Toutes mes équipes auront ces intentions. À Rome ou au Shakhtar, en Ligue des champions, contre les plus grandes équipes, je n'enverrai pas mes équipes défendre près de leur propre surface». Ce qui s'appelle rester fidèle à ses principes.

Plus d'infos

Commentaires