Ce jeudi, en fin d’après-midi, la Ligue de football professionnel (LFP) a convié les médias au Pavillon Dauphine afin de faire une conférence de presse après son assemblée générale. Dans les couloirs, Noël Le Graët, le président de la fédération française de football (FFF), mais aussi un certain Vincent Labrune, ancien président de l’Olympique de Marseille. Tout le monde a été prévenu, Jaume Roures, le grand patron de Mediapro, allait aussi être de la conférence de presse en compagnie du directeur général de la LFP, Didier Quillot, de la présidente Nathalie Boy de la Tour et du directeur général de la chaîne espagnole, Julien Bergeaud.

Le but ? Évoquer la mise en place de la nouvelle chaîne, qui diffusera une partie du football français la saison prochaine, Mediapro. Les clubs avaient à être rassurés visiblement et ce fut le cas si on en croit les propos du président de la FFF, qui s’est arrêté aux micros juste avant la conférence de presse tant attendue. Pour rappel, le groupe espagnol a remporté le lot 1, qui est la rencontre du dimanche soir (21h) ainsi que deux magazines (19h et 23h), le lot 2, à savoir les rencontres de vendredi soir et de samedi à 17h, et enfin le lot 4, qui représente le magazine dimanche matin, le match de dimanche (13h) et le multiplex des 4 matches du dimanche à partir de 15h.

Pour commencer, Jaume Roures a confirmé ce qu’on savait déjà, à savoir le prix de l’abonnement et le nombre d’abonnés qu’il espérait : « on parle de quelque chose de l’ordre de 25 euros et nous avons besoin de 3, 3,5M d’abonnés pour être rentable. Notre accord avec la Ligue dure quatre saisons, et nous pouvons l’atteindre. Je ne dis pas qu’on l’aura la prochaine saison, mais ce sont des objectifs très raisonnables ». Julien Bergeaud a ensuite pris la parole afin de donner quelques biscuits concernant ce qui va exister sur cette chaîne.

Les fans auront une place dans la grille des programmes

Vous l’aurez compris, cette chaîne sera exclusivement footballistique puisque Mediapro dispose des droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Cela signifie donc que la grille des programmes est - hors magazines et reportages - relativement vide. C’est alors que le fan entre en jeu. « Ce sera une chaîne où les fans auront du temps d’antenne en dehors des matches. Du lundi au dimanche, vous aurez une grille de programme qui offrira du temps d’antenne à tous ces fans dans les régions. Nous l’avons fait en Espagne, dans les stades, les localités et les villages », a lâché le Directeur général, avant de poursuivre sur les innovations techniques.

« Les abonnés sur ces nouvelles offres veulent pouvoir s’abonner juste sur ce qu’ils souhaitent. Nous allons le faire avec notre savoir-faire, que nous avons développé en Espagne avec toutes les innovations techniques. Nous allons nous développer sur la 4K. Nous allons doubler les matches diffusés en 4K. Nous allons introduire des nouvelles caméras avec de nouveaux angles immersifs pour l’abonné, pour magnifier le spectacle qu’est la Ligue 1 et la Ligue 2 » , a poursuivi et conclu le DG de Mediapro. Soyez prêts dès la reprise en 2020, parce qu’eux le seront, enfin... c’est ce qu’ils ont dit pour conclure.