C’est la fin d’un long feuilleton qui avait commencé le 8 février dernier. Au sortir d’une polémique autour du retrait du brassard de capitaine accordé à John Terry, Fabio Capello envoyait tout valdinguer et posait sa démission, quittant donc le poste de sélectionneur de l’équipe d’Angleterre. Une décision surprise, qui avait à l’époque pris de court tous les observateurs outre-Manche. Oui mais voilà, le technicien transalpin a pris sa décision, et a par conséquent fait le choix de rendre son tablier. Et depuis la Fédération Anglaise a éprouvé les pires difficultés à lui trouver un successeur.

Adjoint du coach italien, c’est Stuart Pearce qui avait été chargé d’assurer l’intérim, en attendant qu’un entraîneur plus confirmé accepte de relever le challenge. Et c’est le nom d’Harry Redknapp qui revenait le plus souvent dans les médias anglais. Sous contrat avec Tottenham, le tacticien reconnu faisait l’unanimité, mais encore fallait-il qu’il quitte les pensionnaires de White Hart Lane pour prendre les rênes de la sélection aux Trois Lions. Et visiblement, malgré des discussions engagées, une telle issue n’a pu aboutir.

Et depuis hier, c’est le nom de Roy Hodgson qui est sorti du chapeau de la Fédération Anglaise. Après avoir connu une expérience peu concluante à Liverpool, l’expérimenté technicien s’était refait la cerise avec West Bromwich Albion. Et sa direction n’a pas hésité à lui laisser la possibilité de négocier avec la Fédé. Du coup, les choses n’ont pas traîné, et c’est bien l’ancien sélectionneur de la Suisse qui est le nouvel homme fort de l’équipe d’Angleterre. Comme confirmé par le biais d’un communiqué, le coach s’est engagé pour quatre ans, et emmènera donc l’Angleterre jusqu’à l’Euro 2016 en France.