« Santos dribble les Espagnols et garantit Neymar jusqu’à la Coupe du monde 2014 » (O Globo), « Santos augmente son salaire et Neymar doit rester jusqu’en 2014 » (Lance !), « Neymar signe un nouveau contrat et reste jusqu’en juin 2014 » (O Correio do Estado) : les médias brésiliens sont en ébullition depuis une heure. Et ils ont raison, car le président de Santos, Luis Alvaro Ribeiro vient de tenir une conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé la prolongation officielle de son crack Neymar (19 ans) jusqu’en 2014 non sans une certaine dose d’autosatisfaction.

« Il y a quelques mois, nous avons commencé un combat jugé perdu d’avance pour conserver Neymar. Lorsque, l’an passé, nous avons refusé les propositions venant d’Angleterre, nous avons osé dire que nous allions commencer à le transformer en idole et en mythe à Santos et non pas comme une matière première pour les équipes du Vieux continent. La pression a été forte. Neymar a été reconnu au niveau national, dans le monde entier. Nous avons réussi notre pari », a-t-il indiqué avant d’annoncer.

« Ce matin, nous avons terminé les négociations avec le père de Neymar, qui a su être différent des autres. Ce dernier a compris que la présence de Neymar jusqu’à la Coupe du monde 2014 serait d’intérêt national pour confirmer l’émergence du Brésil sur la scène internationale. Neymar continue avec nous jusqu’au Mondial 2014 et il restera avec nous de manière certaine. Il ne rejoindra ni le FC Barcelone, ni le Real Madrid, ni aucune autre équipe », a-t-il affirmé, remerciant ensuite tous les acteurs de cette bonne nouvelle pour le public de Santos.

Un salaire revu à la hausse grâce à divers montages financiers

C’est ensuite Neymar lui-même qui s’est exprimé devant la presse.
« Je suis très heureux d’avoir pris cette décision en famille. Je suis très heureux ici à Santos, près de mes amis, de ma famille, de mon fils. Mon objectif n’est pas d’être le meilleur du monde, mais de disputer les meilleurs tournois du monde. Et c’est actuellement le cas à Santos, un très grand club dans lequel de grands joueurs comme Pelé ou Robinho ont joué. Je suis heureux et fier de représenter Santos et le Brésil. Je n’ai pas envie de partir avant 2014 », a-t-il lancé avec un large sourire.

Les publications brésiliennes croient savoir que c’est grâce à l’aide du Banco do Brasil et d’autres partenaires que l’opération a pu être réalisée. Ces investisseurs permettent en effet au club du Roi Pelé d’offrir à l’international auriverde (15 capes, 8 buts) un salaire équivalent ou supérieur à celui que lui proposaient les différentes formations européennes, soit environ 6 M€ par an ! Sa clause libératoire a également été revue à la hausse.

« C’est quelque chose de très bon pour Santos et pour le joueur. Le public de Santos peut être ravi », a déclaré son agent Wagner Ribeiro à O Globo pour conclure. Une décision forte qui pourrait pousser d’autres stars brésiliennes (Ganso, Lucas et bien d’autres) à rester au pays toujours plus longtemps... L’avenir dira si Neymar a pris la bonne décision. Santos en est déjà convaincu !