Décrié en équipe de France, où il n’a plus honoré la moindre sélection depuis la fameuse affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema reste pourtant un redoutable avant-centre, indiscutable à la pointe de l’attaque du Real Madrid où il forme un trio d’exception en compagnie de Gareth Bale et Cristiano Ronaldo. Mais selon Carlo Ancelotti, qui l’a coaché de 2013 à 2015, l’international tricolore a un défaut.

« C’est un fantastique joueur. Je ne dis pas fantastique attaquant, je dis fantastique joueur. C’est le plus complet. Il va marquer moins que d’autres attaquants mais c’est un joueur complet. (...) Je pense qu’il n’a pas l’envie d’être le meilleur, meilleur, meilleur. Il est content de ce qu’il fait. C’est un joueur humble, pas une superstar. Il est content de la vie qu’il a », a déploré le tacticien transalpin sur les ondes de RMC, désolé de ne pas voir le canonnier franchir un dernier cap.