Dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de la Ligue, le Paris Saint-Germain tenant du titre accueillait Guingamp au Parc des Princes. À cette occasion, Thomas Tuchel alignait quasiment son équipe type. Seuls Kimpembe (blessé), Verratti et Edinson Cavani manquaient à l’appel au coup d’envoi au sein du 4-2-3-1 façonné par le technicien allemand. Côté breton, Jocelyn Gourvennec s’appuyait sur un 4-3-3 offensif avec le trio Thuram, Mendy, Coco en pointe. Dès la deuxième minute, le PSG se montrait dangereux.

Sur un long ballon distillé par Angel Di Maria, Mbappé dans la surface déviait malicieusement le cuir et voyait sa tentative effleurer le montant de Johnsson. Il fallait attendre la 20ème minute pour revoir une opportunité parisienne. Neymar adressait une superbe ouverture dans la surface pour Diaby dont la volée ne trouvait pas le cadre. Les hommes de Thomas Tuchel maîtrisaient leur sujet, Di Maria jouait le une-deux avec Draxler et éliminait son vis-à-vis avant de voir sa frappe passer au-dessus (28e). Dans le premier acte, le PSG ronronnait trop pour prendre les devants au tableau d’affichage.

Guingamp obtient trois penalties

Au retour des vestiaires, Thomas Tuchel effectuait deux changements avec les entrées de Marco Verratti et Edinson Cavani à la place de Marquinhos et Di Maria. Et dès la reprise, le PSG se montrait dangereux. Neymar sur la gauche adressait un excellent centre pour Cavani dont la tête était repoussée par Johnsson (46e). Paris essayait d’accélérer mais manquait d’ingéniosité dans la zone de vérité. Kylian Mbappé à l’entrée de la surface enroulait bien son ballon mais sa tentative filait juste à côté (56e). Trois minutes plus tard, Guingamp obtenait un penalty suite à une faute de Meunier sur Blas dans la surface. Marcus Thuram manquait totalement sa frappe, le tournant du match (61e). Deux minutes plus tard, le club parisien punissait son adversaire. Sur la droite, Meunier distillait un superbe centre pour Neymar dont la tête ajustait Johnsson (1-0, 63e).

Galvanisé par cette ouverture du score, Paris poussait pour réaliser le break. Sur la gauche, Diaby centrait pour Cavani aux six mètres, mais El Matador ratait l’immanquable (66e). Asphyxié, Guingamp éprouvait toutes les peines du monde à se projeter vers l’avant. Sur une contre-attaque, la formation bretonne obtenait un nouveau penalty. Coco se faisait déséquilibrer par Bernat dans la surface et monsieur Bastien indiquait le point de penalty (78e). N’Gbakoto prenait à contre-pied Alphonse Areola (1-1, 81e). Sur un nouveau contre, Marcus Thuram filait seul au but et se faisait stopper irrégulièrement par Kehrer (90+2). Après son premier raté, Marcus Thuram transformait la sentence (1-2, 90+3). L’En Avant de Guingamp se qualifiait pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.