Trois jours après avoir tenu une 43e année consécutive son invincibilité à domicile contre l’Olympique de Marseille, les Girondins de Bordeaux se déplaçaient sur la pelouse de Brest. Rapidement en tête dans la partie grâce à un but de Hwang Ui-Jo et bénéficiant d’un penalty manqué par Cristian Battochio, le club au scapulaire s’est retrouvé en supériorité numérique quand Jean-Charles Castelletto a été exclu peu après l’heure de jeu. Cela n’a cependant pas empêché Brest d’obtenir un match nul en fin de match (1-1) suite au but contre son camp de Loris Benito. Un scénario très difficile et qui a eu le don d’agacer Benoît Costil.

En fin de rencontre, le gardien bordelais a haussé le ton au micro de beIN Sports : « on a été stupides, on a été sanctionnés. Il faut se rendre compte des choses. En cas de victoire, on revenait dans le bon wagon. En supériorité numérique, on est dans le confort. On n’en fait pas plus, on pense que le match est acquis. On est sanctionnés logiquement. Quand on n’est pas à 200%, on est une petite équipe, tout simplement. On a quatre ballons de 2-0. Mais tant mieux, on se fait punir. On a tendu la joue, c’est de notre faute. On est les rois des cons ce soir. »