Déjà éliminé de cette Coupe du monde 2018, le Maroc va jouer lundi soir son dernier match en Russie contre l’Espagne (20h). Présent en conférence de presse ce dimanche, Hervé Renard est revenu sur la défaite contre le Portugal (0-1) de mercredi et a encore parlé de l’arbitrage. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas n’a toujours pas digéré... « C’est un match difficile pour nous, qui plus est dans la situation dans laquelle on se retrouve au début de ce match. On ne va pas tourner en rond pendant plusieurs minutes, on va vous le dire clairement. Pour nous, c’est une injustice d’être déjà éliminés avant ce troisième match, mais il faut accepter la réalité, il faut se concentrer sur ce troisième match et sauver notre honneur puisque aujourd’hui, il n’y a plus que ça à sauver », a lâché le technicien pour débuter sa conférence de presse.

Rapidement interrogé sur les erreurs d’arbitrage contre les champions d’Europe, Renard a fait la liste complète des injustices pour développer son analyse : « quand on regarde tous les faits de jeu qui se sont passés contre le Portugal, c’est une injustice totale ! Le but encaissé au bout de quelques minutes, il y a une faute énorme de Pepe au premier poteau. Pourquoi ne l’a-t-on pas vu ? Et ensuite, il y a une main de Pepe, exactement la même que l’Australie obtient et obtient un penalty pour faire match nul contre le Danemark... Nous, elle a été oubliée ou alors, on peut m’expliquer que c’est une main involontaire, mais ça marche dans une rencontre et ça ne marche pas dans une autre. Ensuite, il y a un penalty flagrant parce qu’une nouvelle fois, Boutaïb se fait balancer dans une surface de réparation par une charge violente sans qu’il n’y ait aucune réponse du corps arbitral donc pour moi, c’est une injustice totale par rapport à la production qu’on a fait, par rapport à la qualité du jeu que les joueurs ont su mettre dans cette partie. » La page semble donc difficile à tourner.