Une terrible menace plane sur le football espagnol !

Par Max Franco Sanchez - Justin Schroeder
2 min.
Lamine Yamal face au Real Madrid @Maxppp

Selon les médias espagnols, l’UEFA pourrait expulser les clubs de Liga ainsi que la sélection espagnole de ses compétitions. Explications.

En plein tumulte, la Fédération royale espagnole de football (RFEF) va être placée sous tutelle, comme l’a annoncé le gouvernement du pays du sud de l’Europe. Après les scandales impliquant Luis Rubiales et son président intérimaire Pedro Rocha, le gouvernement a jugé nécessaire d’agir rapidement. « Le gouvernement espagnol a pris cette décision pour remédier à la situation grave de la RFEF et lui permettre d’entamer une période de renouvellement dans un climat de stabilité » a communiqué sur son site le Conseil supérieur des sports (CSD), un organisme dépendant du Ministère des Sports. L’objectif est qu’une commission de supervision exerce une tutelle sur la fédération dans les mois à venir.

La suite après cette publicité

Selon AS, le gouvernement envisage de nommer Vicente del Bosque à la présidence de la RFEF. Âgé de 73 ans, l’ancien sélectionneur de la Roja est familier de la maison, ayant conduit l’Espagne à la victoire lors de la Coupe du Monde de 2010. Les élections pour la présidence de la Fédération sont prévues pour le 6 mai prochain. Pour l’instant, Pedro Rocha est le seul candidat officiellement en lice.

À lire Rodri vers le Real Madrid ?

Une menace réelle

Seulement, cette intervention du gouvernement espagnol pourrait coûter cher à ses clubs. Effectivement, comment l’expliquent plusieurs médias comme AS et Marca, l’ingérence du gouvernement ibérique dans ce dossier est surveillée de très près par l’UEFA. Cette dernière pourrait, si elle l’estime nécessaire, aller jusqu’à sanctionner les clubs de Liga. Elle refuse que les gouvernements puissent intervenir à ce niveau.

La suite après cette publicité

L’UEFA pourrait ainsi expulser tous les clubs espagnols de ses compétitions européennes, ce qui priverait par exemple le Barça et le Real Madrid de Ligue des Champions. La sélection espagnole pourrait également se voir bannie des tournois organisés par l’institution qui régit le football européen, comme l’Euro. En Espagne, on semble prendre ce sujet très au sérieux et il ne s’agit a priori pas de fantasmes ou de menaces en l’air…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité