La 76e édition de la Coupe d’Allemagne touche à sa fin. Les demi-finales de la DFB-Pokal étaient disputées hier et aujourd’hui outre-Rhin. Après la victoire trois buts à un du RB Leipzig sur la pelouse d’Hambourg (2.B) hier soir, le Bayern Munich se déplaçait à Brême pour tenter de décrocher le dernier ticket pour Berlin. Un affrontement entre les deux plus gros palmarès de l’épreuve. Dans ce match, ce sont les Bavarois (22 finales, 18 victoires) qui prenaient les devants. Peu après la demi-heure de jeu, Robert Lewandowski, attentif devant le but sur une tête de Thomas Müller qui heurtait le poteau droit, ouvrait le score en renard (0-1, 36e). Les hommes de Niko Kovac, vainqueur de l’épreuve avec Francfort l’an passé, faisaient le break en seconde période, lorsque Leon Goretzka, entré cinq minutes plus tôt, voyait sa frappe manquée profiter à Thomas Müller, qui dans la surface enchaînait contrôle et frappe hors de portée de Pavlenka (0-2, 63e).

Alors que l’on croyait la messe dite, le Werder et ses 10 finales de coupe pour 6 victoires, réagissait en un éclair ! Le Japonais Yuya Osako réduisait le score d’une frappe déclenchée depuis le point de penalty (1-2, 74e). Et sur l’engagement, passeur sur la réduction du score, le milieu kosovar Milot Rashica égalisait en faveur du Werder (2-2, 75e) ! Le Weserstadion explosait, mais la joie était de courte durée. Une faute de Theodor Gebre Selassie offrait ensuite un penalty aux Bavarois, que Robert Lewandowski se faisait un plaisir de convertir (2-3, 80e) pour offrir la qualification au Bayern. C’est donc le Bayern Munich qui le samedi 25 mai prochain (20h), au stade Olympique de Berlin, tentera de décrocher une 19e Coupe d’Allemagne, face à un adversaire qui disputera sa première finale, trois ans après ses débuts en Bundesliga.