Une prestation qui n’est pas passée. Face à la Moldavie (victoire 2-1), l’équipe de France n’a pas livré une performance qui restera dans les annales. En revanche, la grosse colère de Didier Deschamps à la mi-temps n’est pas passée inaperçue. Pas satisfait par ce qu’il a vu en première période, le sélectionneur s’en était pris à ses joueurs pour les exhorter à faire plus face à la 175e nation mondiale. Présent en conférence de presse avant d’affronter l’Albanie (dimanche, à suivre en direct sur notre site) Raphaël Varane (26 ans) a confié qu’il comprenait le coup de gueule du technicien qui fêtera sa 100e sur le banc des Bleus, dimanche.

« Au niveau des entraînements on n’a pas eu assez de temps pour travailler, on a récupéré hier. C’est clair que le coach attendait plus de mouvement et de mobilité, raconte le défenseur et capitaine des Bleus en l’absence d’Hugo Lloris. Et plus au niveau de l’attitude générale, ça ne lui a pas plu, c’est normal. On a réussi à corriger pas mal de choses en deuxième mi-temps. »