Décidément, les mauvaises nouvelles se succèdent pour le président du FC Nantes Waldemar Kita. Récemment visé par la justice pour des soupons de fraude fiscale, le dirigeant des Canaris voit l’un de ses projets les plus chers être enterré. En effet, Ouest France annonçait il y a peu que le FCN avait toutes ses chances de rester dans son enceinte historique de La Beaujoire.

Alors que Kita avait obtenu l’accord de la mairie pour la construction d’un nouveau stade plus moderne, OF indiquait que l’enquête visant l’homme d’affaires avait tout chamboulé. Et c’est officiel : la Métropole a décidé de tout stopper. C’est ce que l’on peut lire dans le communiqué de la Métropole posté par un des journalistes de OF.