Personnage incontournable du rugby en France, l’ancien président du RC Toulon Mourad Boudjellal veut investir dans le foot et notamment dans le club du Sporting Club de Toulon, actuel dernier du classement du National. Longuement interrogé par Europe 1 après la défaite du PSG face au Borussia Dortmund, l’homme d’affaires de 59 ans a sérieusement égratigné Neymar ou encore Presnel Kimpembe. Mais il y en a un qui a pris plus que les autres, Nasser al-Khelaïfi.

Mourad Boudjellal lui reproche notamment son manque d’implication au quotidien dans le club et les échecs du club parisien. « Président d’un club, c’est un boulot à temps complet. Nasser, c’est juste un représentant. C’est quelqu’un qui a des comptes à rendre. Je ne sais pas comment il fait, d’ailleurs, depuis aussi longtemps pour rendre ces comptes-là et être encore là. Parce qu’avec le budget et les milliards engloutis… Gagner le championnat c’est bien, gagner la Coupe de France, la Coupe de la Ligue. Mais ça fait cher ! Aller expliquer chaque année à l’émir qu’il n’a encore pas gagné (la Ligue des Champions, ndlr), avec le pognon qu’il lui demande : il est très fort. Avec les moyens qui sont mis en place, ne pas gagner la Coupe d’Europe depuis le temps, ne pas avoir une équipe qui survole, c’est une faute grave. Pour moi c’est un motif de licenciement. » Un tacle appuyé qui ne devrait guère émouvoir le président du PSG, qui a actuellement bien d’autres soucis en tête...