Blessé depuis le 23 janvier dernier face à Strasbourg, Neymar a plus de mal à encaisser ce nouveau coup dur. C’est ce qu’il a expliqué dans un extrait d’une interview accordée à TV Globo« C’était plus compliqué. La première fois que je me suis blessé (en février 2018), je me suis dit : ’’Je vais me faire opérer, il faut résoudre ça au plus vite’’. Je n’étais pas triste. »

La rechute survenue en Coupe de France, qui lui fait manquer, entre autres, le huitième de finale de Ligue des Champions contre Manchester United, a mis un coup au moral du Brésilien. « Cette fois, j’ai eu plus de mal à digérer. J’ai passé deux jours à pleurer chez moi », a poursuivi le numéro 10 du PSG, qui a retrouvé le sourire devant son écran lors de la victoire parisienne à Old Trafford le 12 février dernier.