Ce mercredi, Robert Moreno a fait un large point sur la situation liée à l’épidémie de coronavirus lors d’un entretien accordé au site officiel de l’AS Monaco. Tout d’abord, il a expliqué comment il vivait la situation. « Globalement bien, compte tenu de la situation. Il faut s’adapter aux mesures de confinement. J’essaye d’organiser le temps de façon utile. Cette période doit durer 15 jours, mais cela peut bien sûr évoluer. Bien sûr, je reste aussi très attentif aux nouvelles en provenance d’Espagne, de France et d’Italie ». Puis il est revenu sur les événements des derniers jours. « À partir de vendredi, où nous avons décidé de donner deux jours de congé aux joueurs en attendant de voir comment la situation évolue, nous avons commencé à analyser toutes les situations possibles et à préparer des plans de travail. Nous avons travaillé samedi et dimanche, en lien étroit avec Oleg (Petrov, le Vice-président Directeur Général) afin d’être prêts dès lundi au cas où ce qui a été décidé se produirait, afin de mettre les joueurs dans les meilleures conditions malgré le contexte ».

Enfin, il a détaillé le plan de bataille du club de la Principauté durant cette période particulière. « Dès le début, Juanjo (Del Ojo), notre préparateur physique, et son équipe ont commencé à travailler sur des plans individualisés. Le tout en coordination avec le Docteur Lluis Til et Juanjo Morillas, le nutritionniste de l’équipe. Nous avons réfléchi aux besoins pour chaque joueur : s’il a à disposition une salle de gym ou au contraire, le matériel qui pourrait lui être fourni, ses besoins alimentaires etc. Tout cela nous a conduits à créer un programme sur mesure pour chacun. Dans ce programme, nous avons également intégré des informations tactiques pour permettre aux joueurs d’approfondir le travail que nous avons déjà réalisé ensemble. Enfin, il faut s’assurer que les joueurs sont dans les meilleures conditions possibles pour pouvoir se concentrer à fond sur leur travail. Marc (Sellares), notre psychologue, et Bernard (Veronico), le team manager, s’en occupent (...) Le but est de tirer le meilleur parti d’une situation que nous ne pouvons malheureusement pas contrôler : maintenir les joueurs en forme et profiter du temps passé à la maison pour travailler des aspects qui, lorsque l’on enchaîne les matchs, n’est pas évident. Il faut réussir à bien gérer cette période, rester concentré sur notre travail et se tenir prêt à retrouver la compétition quand les instances le décideront. ». En tout cas, Robert Moreno veille à ce que tout le monde le soit sur le Rocher !