Après deux victoires consécutives contre Parme (0-1) et le Rapid de Vienne (0-1), l’Inter Milan voulait enchaîner et mettre la pression sur Naples, qui défiera le Torino dans la soirée. En face, la Sampdoria restait sur deux revers consécutifs et voulait se rassurer sur la pelouse de Giuseppe Meazza. Perisic (5e) et Martinez (7e) s’offraient rapidement deux occasions sous les yeux de Mauro Icardi, présent au stade.

Defrel répondait au retour des vestiaires mais butait sur Handanovic (46e), alors que Martinez se loupait à nouveau (55e). Quagliarella manquait à son tour une occasion, avant que Politano ne tire à côté sur le contre (68e). Et finalement, D’Ambrosio ouvrait le score après un gros travail de Perisic (1-0, 73e). Mais dans la foulée, Gabbiadini égalisait d’une frappe croisée du gauche (1-1, 76e). Le match devenait fou et Nainggolan redonnait l’avantage à l’Inter (2-1, 78e). Les coéquipiers de Mauro Icardi confortent leur troisième place, tandis que la Sampdoria reste 10e.