Ce soir, le Stade Rennais est officiellement sorti de la Ligue Europa. Les Bretons se sont inclinés sur la pelouse du CFR Cluj (1-0), malgré pléthore d’occasions. Interrogé au micro de RMC Sport à la fin de la rencontre, Julien Stéphan était forcément déçu. L’entraîneur du SRFC a livré une analyse lucide de l’échec de ses troupes en terres roumaines. Si le championnat va désormais occuper les esprits rennais la majeure partie du temps, le coach refuse de saboter sa fin de campagne européenne « L’analyse est très simple, ce soir on n’a pas saisi nos opportunités. On en a eu quatre dans les vingt premières minutes, une autre à la 35e, on en a eu encore deux ou trois dans le premier quart d’heure de la deuxième mi-temps.

Malheureusement, quand on n’est pas en capacité de valider ses temps forts, bien souvent il faut peu de choses à l’adversaire. C’est ce qui s’est produit. Un coup de pied arrêté en fin de match, où nous on était de toute façon dans l’obligation de gagner. On jetait toutes nos forces dans la bataille. Notre inefficacité ne nous a pas permis de gagner le match. Dans la dynamique collective, dans le jeu il y a des choses intéressantes. En termes de valeur aussi, mais il faut que ce soit validé dans la surface de réparation adverse. Le constat est implacable ce soir, on a été défaillants à ce niveau-là malgré de nombreuses opportunités. Le championnat, c’est notre pain quotidien. Bien évidemment, c’est très important. Il y aura aussi deux matches dans cette compétition qu’il ne faudra pas galvauder. Ce sera l’opportunité pour ce jeune groupe d’acquérir davantage d’expérience », a-t-il déclaré.