Plus jeunes, plus performants rapidement, plus coûteux : voici le portrait robot des nouveaux joueurs de football. Il suffit de voir Kylian Mbappé. Champion du Monde à même pas 20 ans, auteur de 26 buts en 23 matches de Ligue 1 cette année et surtout quatrième au dernier classement du Ballon d’Or, devant Lionel Messi, excusez du peu. Au Portugal aussi un jeune joueur fait beaucoup parler de lui en cette saison 2018-2019 et il joue au Benfica.

Son nom ? João Félix. Aligné aux côtés de Jonas dans le 4-4-2 du Benfica, l’attaquant de 19 ans a déjà trouvé le chemin des filets à dix reprises alors qu’il n’a joué que 18 rencontres en championnat jusqu’ici. Il n’est donc pas étonnant qu’il soit ardemment courtisé. Real Madrid, Barcelona, Atlético, Juventus, Manchester City, voici quelques noms d’écuries qui sont sur ses traces et qui commencent vraiment à tenter d’arracher le natif de Viseu.

Benfica va augmenter sa clause

Pour le moment, les choses sont claires. Le Benfica ne veut pas encore le vendre et demandera à tous clubs de payer la clause libératoire de l’attaquant. Sauf que celle-ci devrait augmenter sensiblement dans les jours qui viennent. Actuellement, elle n’est « que » de 120 millions. Une somme extrêmement chère, mais qui n’étonne guère plus personne dans le milieu du foot. Ainsi, le club portugais a décidé de jouer un sale tour aux courtisans.

Selon Abola et O Jogo les discussions sont entamées avec le joueur et son représentant pour qu’il signe son nouveau contrat et ainsi augmente la clause de 120 M€ à 200 M€ ce qui assurerait probablement aux pensionnaires de l’Estádio da Luz de conserver leur jeune pépite une année supplémentaire. The Sun révélait que Manchester City était prêt à lever la clause du joueur, mais avec cette augmentation, rien n’est plus sur. Reste à voir si les courtisans tenteront quand même leur chance l’été prochain.