Hier, les informations arrivant de Barcelone n’étaient pas spécialement rassurantes pour Ernesto Valverde. Ainsi, Mundo Deportivo affirmait qu’en cas de défaite en finale de Copa del Rey, l’ancien de l’Athletic risquait d’être démis de ses fonctions, et que même en cas de victoire, tout pourrait dépendre de l’issue du Clasico face au Real Madrid. La défaite et l’élimination face à la Roma n’étaient clairement pas passées auprès de la direction blaugrana. Mais ce large succès 5-0 face à Séville a clairement renforcé sa position au sein du club comme l’explique le quotidien AS.

Le quotidien explique ainsi que Valverde a frappé un grand coup vis-à-vis des dirigeants qui avaient des doutes à son égard, et précise que sauf énorme surprise, il sera toujours l’entraîneur du FC Barcelone la saison prochaine. L’échec contre la Roma ne sera pas oublié, mais ce doublé Liga-Copa del Rey, avec la manière, est jugé comme suffisant, d’autant plus que comme le signale le média, le Barça revient de très loin après un été chaotique.

Hier, lors de la célébration du titre, l’entraîneur du FC Barcelone s’est montré assez discret dans les festivités, laissant ses joueurs se mettre en avant. « Dans les grands clubs il y a des orages, parce que nous sommes obligés de gagner et tout est remis en question. Je savais comment ça se passait et je l’ai accepté », expliquait-il après la rencontre quant aux critiques à son égard. Il y aura donc une deuxième saison d’Ernesto Valverde à la tête du FC Barcelone, mais cette fois, il faudra obligatoirement faire mieux en Europe...