Quelques heures après le succès du Real Madrid contre l’Espanyol au Stade Santiago Bernabeu (2-0), le FC Barcelone recevait Majorque pour ce match de la 16e journée de Liga. L’objectif était assez clair pour le club catalan après la victoire de son rival madrilène : s’imposer pour reprendre la première place de ce championnat d’Espagne. En face, les Bermellones, dix-septièmes avant ce match, voulaient créer la surprise pour s’éloigner un peu de la zone rouge, le Celta de Vigo (18e) ne comptant qu’un point de retard. Côté catalan, Ernesto Valverde gardait quasiment le même onze de départ que face à l’Atlético de Madrid (succès 1-0). Seul Busquets remplaçait Arthur au milieu. De l’autre côté, Vicente Moreno en faisait de même puisque Sastre remplaçait Agbenyenu, suspendu.

Après une première opportunité pour les visiteurs, et un sauvetage de Sergi Roberto au deuxième poteau (6e), les champions d’Espagne en titre trouvaient déjà la faille. Après un cafouillage sur corner, ter Stegen se chargeait d’un six mètres et trouvait directement Griezmann dans l’autre moitié de terrain. L’international français accélérait et plaçait un joli ballon piqué pour surprendre Reina (7e, 1-0). Les Blaugranas dominaient les débats et Busquets n’était pas très loin du but du break (16e), mais c’est finalement Messi qui s’en chargeait. D’une sublime frappe de l’extérieur de la surface, l’Argentin, qui a montré son sixième Ballon d’Or à son public avant la rencontre, nettoyait la lucarne du pauvre Reina, impuissant (17e, 2-0). Les locaux déroulaient et les occasions s’enchaînaient. Si Suarez touchait le poteau (28e), Messi butait cette fois-ci sur le portier adverse (30e). Mais les visiteurs ne rendaient pas les armes. Et sur une incursion, ces derniers relançaient le match puisque Budimir trouvait le chemin des filets sur une frappe déviée par Lenglet (36e, 2-1).

Ante Budimir double buteur au Camp Nou

Malheureusement pour Majorque, le Barça était trop fort ce soir au Camp Nou. Cinq minutes après cette réduction du score, « La Pulga » illuminait une nouvelle fois cette partie en décochant une frappe limpide, comme sur son premier but, pour signer un doublé (41e, 3-1). Mais le spectacle était loin d’être terminé. Quasiment sur le coup d’envoi, les Blaugranas récupéraient le cuir et nous offraient une magnifique séquence. Dans la surface, Suarez, dos au but, terminait le travail d’une incroyable talonnade (43e, 4-1). Le Barça était donc devant à la mi-temps. Au retour des vestiaires, les joueurs d’Ernesto Valverde faisaient comme en première période : ils privaient leur adversaire du ballon en attendant la faille. Après un bon travail de De Jong, Griezmann se présentait face à Reina mais ce dernier se couchait très vite (52e). Le gardien de Majorque sauvait les meubles et écoeurait ensuite Suarez (57e). C’était alors l’heure des premiers changements des deux côtés.

Petit à petit, les locaux laissaient de plus en plus d’espaces, et les Bermellones en profitaient encore une fois. Déjà buteur dans le premier acte, Budimir plaçait une belle tête sur un centre de Fran Gamez pour relancer les siens (64e, 4-2). Les Blaugranas commençaient alors à douter. Budimir, intenable ce soir, frôlait même le triplé mais ter Stegen réalisait une superbe parade devant son but (77e). Et de l’autre côté du terrain, Reina en faisait de même face à Sergi Roberto (79e). Mais sous pression, les locaux s’en remettaient encore à leur capitaine Messi. Au terme d’une belle séquence, l’Argentin voyait triple avec une belle frappe du gauche, encore une fois (83e, 5-2). Avec notamment un grand Messi, le FC Barcelone remportait donc cette rencontre sur ce score de 5-2 ! Le club catalan reprenait ainsi la première place de la Liga, tandis que Majorque restait juste devant la zone rouge, avec sa dix-septième place.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.