On disputait l’intégralité des dix rencontres de la 19e et dernière journée de la phase aller de Ligue 1, ce samedi soir. Avec 35 buts sur les pelouses de l’hexagone, le multiplex aura régalé les fans de notre cher championnat.

L’OM enfonce Nîmes et passera l’hiver au chaud

Les rencontres opposant l’Olympique de Marseille au Nîmes Olympique sont toujours animées, voire tendues. Pour terminer l’année, dans son antre de l’Orange Vélodrome, l’OM pouvait compter sur près de 60 000 spectateurs et sur l’aide des Nîmois. Au retour des vestiaires, lancé dans la surface, Dario Benedetto s’arrachait pour centrer devant le but, où Sofiane Alakouch se jetait devant Dimitri Payet et propulsait le ballon dans ses propres filets (1-0, 46e). Conscient que son équipe se dirigeait vers un 12e match sans victoire en championnat, Bernard Blaquart perdait son sang-froid et se retrouvait expulsé (48e). Dario Benedetto doublait la mise après l’heure de jeu, propulsant au fond des filets la frappe de Sanson détournée par Bernardoni (2-0, 66e). Servi par Radonjic, Payet corsait l’addition à dix minutes du terme (3-0, 81e). La réduction du score de Briançon n’aura été qu’anecdotique (3-1, 90e+2). Les Olympiens concluent l’année en beauté et solidifie leur 2e place, 7 points derrière Paris, 5 points devant Rennes, qui compte un match en retard. Nîmes coule.

Monaco explose le LOSC et donne du répit à Jardim

Neuvièmes avant cette 19e journée, les Monégasques recevaient des Lillois installés sur la troisième marche du podium. Alors que Leonardo Jardim est plus que jamais sur la sellette, et qu’une partie de son vestiaire semble l’avoir abandonné, ses joueurs ne sont pas passés à côté de leur sujet ce soir ! Alors que Victor Osimhen avait inscrit son 10e but de la saison en Ligue 1 et permis aux Dogues de prendre l’avantage, la réaction asémiste fut initiée par Gelson Martins (1-1), imité quelques minutes plus tard par Keita Baldé (2-1). Après avoir perdu Jonathan Ikoné sur blessure avant la pause (38e), les Lillois ont encaissé un troisième but par l’intermédiaire de Wissam Ben Yedder (3-1). Qui s’offrait même un doublé (4-1, 65e). En toute fin de match, Kamil Glik participait même à la fête (5-1). Avec ce très large succès, Monaco part en vacances à la septième place, à trois points du podium, mettant fin à une série de quatre victoires du LOSC, qui quitte le podium.

L’Olympique Lyonnais accroché à Reims, Dembélé rate un penalty

Les Lyonnais restaient sur une défaite à domicile face à Rennes (0-1) avant de se déplacer en terres champenoises, pour conclure une fin d’année 2019 gris-noire. Si le roc du milieu rhodanien Lucas Tousart avait mis les troupes de Rudi Garcia en orbite (0-1, 9e), une faute de Tete à l’entrée de la surface avait permis à Mathieu Cafaro d’égaliser sur penalty avant la pause (1-1, 44e). Dans le deuxième acte, Moussa Dembélé aura eu l’opportunité d’offrir un succès précieux à son équipe, mais il aura buté sur un Predrag Rajkovic inspiré (83e), qui offre ce soir un point au Stade de Reims. L’OL conclut 2019 à la 12e place, à 12 points de l’OM ! Reims est un surprenant 6e.

Troisième à la trêve, Rennes punit Bordeaux

En galère en Ligue Europa, sorti dès la phase de poules, avec un coach très critiqué en interne, le Stade Rennais ne s’en sort pas si mal ! Les Bretons ont mis un sacré coup derrière la tête des Girondins de Bordeaux, en s’imposant pour la cinquième journée consécutive en Ligue 1, grâce à une réalisation de Mbaye Niang (1-0, 82e) ! Les Rennais doublent le LOSC et reviennent à 5 points de l’OM, alors qu’ils comptent un match en retard. Bordeaux enchaîne une troisième défaite de rang et occupe la 13e place au terme de la phase aller.

Le Stade Brestois coule à Montpellier

Sur trois rencontres sans succès, le MHSC accueillait un Stade Brestois bien plus à l’aise dans son antre de Francis Le Blé qu’en déplacement. À la Mosson, Gaëtan Laborde s’est offert un doublé (13e, 56e) et Téji Savanier a inscrit le troisième but montpelliérain sur penalty (3-0). En fin de rencontre, Florent Mollet y allait de son but et coulait un peu plus le navire brestois (4-0, 83e). Un succès qui permet à Montpellier de conclure 2019 à la 9e place. Les Brestois sont quant à eux 15es, mais comptent 6 longueurs d’avance sur le barragiste messin.

Dijon repris sur le fil dans le duel des mal classés

Dans un duel de mal classés, Dijon a dominé le FC Metz, au stade Gaston-Gerard (2-1). Habib Diallo avait pourtant inscrit son 9e but de la saison et permis aux Grenats de prendre les devants, mais Romain Amalfitano et Mama Baldé ont renversé la vapeur avant la pause (2-1). En seconde période, on pensait que l’expulsion de Stoppila Sunzu, auteur d’une faute en position de dernier défenseur, aura plombé le promu. Mais c’était sans compter sur la volonté des Grenats. Parvenus à égaliser à la 92e minute (2-2), par Digbo Maiga, les Messins laissent leur place de barragiste à Amiens ! Les Bourguignons passeront Noël à la 16e place, mais un seul petit point devant les Mosellans et les Amiénois, qui sont les nouveaux barragistes.

Neuvième défaite de suite pour Toulouse !

À l’Allianz Riviera, il n’y eut pas de réveil côté toulousain. Lanterne rouge de Ligue 1, à quatre points du FC Metz, 18e, avant la rencontre, les hommes d’Antoine Kombouaré ont coulé en 45 minutes, sous les coups de Malang Sarr, Pierre Lees-Melou et du malheureux défenseur du TFC, Issiaga Sylla. Ils enchaînent une neuvième défaite de rang en championnat ! Les Aiglons enchaînent un troisième match sans défaite (2V, 1N) et terminent l’année à la 10e place.

Strasbourg enchaîne et enfonce Saint-Etienne

Dans la deuxième partie de tableau, le Racing Club de Strasbourg accueillait l’AS Saint-Etienne à la Meinau. Douzièmes avant cette journée, les Strasbourgeois voulaient poursuivre leur série (deux succès), tandis que les Verts devaient se reprendre après deux défaites de rang. En première période, Ludovic Ajorque ouvrait la marque pour la formation alsacienne (22e, 1-0). Les hommes de Thierry Laurey géraient cette avance et se mettaient un peu à l’abri avec une réalisation d’Adrien Thomasson (62e, 1-1). Derrière, Riyad Boudebouz relançait son équipe en transformant un penalty (72e, 2-1), mais les joueurs de Claude Puel ne trouvaient pas la solution pour égaliser. Le RCSA enchaînait et grimpait au onzième rang. L’ASSE descendait à la 14e place.

Le SCO refroidit La Beaujoire

Au Stade de la Beaujoire, c’était jour de derby. Le FC Nantes, cinquième avec 29 points, visait le podium ce soir lors de la réception d’Angers, 11e avec 25 unités, et qui restait sur quatre matches sans succès. En début de rencontre, Ludovic Blas mettait les Canaris sur de bons rails en ouvrant le score (17e, 1-0), mais la rencontre était loin d’être terminée. Après la pause, Antonin Bobichon relançait le suspense (50e, 1-1). Et le SCO passait même devant grâce à Farid El Melali, buteur décisif à la 87e minute ! Angers inversait donc la tendance et repartait avec la victoire pour revenir à un point de son adversaire du soir (8e).

Les résultats de la 19e journée :

- Dijon FCO 2-2 FC Metz : Amalfitano (18e), Baldé (42e) ; Diallo (14e), Maiga (90e+1)

- OM 3-1 Nîmes Olympique : Alakouch (46e csc), Benedetto (65e), Payet (81e) ; Briancon (90e+1)

-  AS Monaco 5-1 LOSC : Martins (23e), Keita Baldé (29e), Ben Yedder (53e, 65e), Glik (90e+2) ; Osimhen (13e)

-  Montpellier HSC 4-0 Stade Brestois 29 : Laborde (13e, 56e), Savanier (30e s.p), Mollet (83e)

-  FC Nantes 1-2 Angers SCO : Blas (17e) ; Bobichon (50e), El Melali (87e)

-  OGC Nice 3-0 Toulouse FC : Sarr (16e), Sylla (19e csc), Lees-Melou (40e)

-  PSG 4-1 Amiens SC : Mbappe (10e, 65e), Neymar (46e), Icardi (84e) ; Mendoza (70e)

-  Stade de Reims 1-1 OL : Cafaro (44e s.p) ; Tousart (9e)

-  Stade Rennais 1-0 Girondins de Bordeaux : Niang (82e)

-  RC Strasbourg 2-1 AS Saint-Etienne : Ajorque (22e), Thomasson (62e) ; Boudebouz (72e s.p)