La Ligue des Champions est de retour ce mardi. Et avec elle, les doutes concernant la capacité du Paris SG, dominateur en Ligue 1, à enfin concrétiser ses ambitions sur la scène européenne. Cette saison, c’est sur la pelouse du Borussia Dortmund que le club de la capitale devra montrer qu’il a réglé ses problèmes quand résonne l’hymne de la C1. Un véritable test tant l’écurie de la Ruhr semble armée, notamment offensivement, pour faire douter les Parisiens.

Interrogé au sortir du nul à Amiens (4-4, 25e journée de Ligue 1), Ander Herrera ne doute pas une seule seconde de son équipe malgré les qualités de l’adversaire. « Dortmund, c’est une équipe qui joue de la même façon à domicile et à l’extérieur. Ils peuvent marquer beaucoup de buts, mais ils sont aussi capables d’en concéder beaucoup aussi. On a beaucoup de joueurs rapides et ils jouent avec une ligne défensive très haut, donc, on peut profiter de ces petites choses », a lancé l’expérimenté Espagnol.

La confiance, le maître mot

Même son de cloche du côté du capitaine Thiago Silva. « Non, cette équipe ne nous fait pas peur, mais on a beaucoup de respect pour elle. J’ai vu leur match vendredi, ils ont mis quatre buts, ils ont beaucoup de qualités devant, avec une technique incroyable, des mouvements qui, pour moi, sont difficiles à contrer. Mais si on est solidaire et joue ensemble, je sais qu’on peut faire un bon match contre ces attaquants, même si ce sont des phénomènes », a confié le Brésilien.

La confiance sera elle au rendez-vous, assure Thomas Tuchel. « Je ne suis pas inquiet, j’ai confiance. (...) Mais je sais que je peux avoir confiance avec mon équipe », a-t-il indiqué en conférence de presse, repris par Herrera. « On a beaucoup de confiance. On peut jouer avec beaucoup de joueurs, dans différents systèmes, avec de l’intensité, de la qualité. On doit jouer comme on a joué les 23 derniers matches (série d’invincibilité en cours des Parisiens) », a-t-il conclu. On attend mardi avec impatience.