C’est ce qui s’appelle réussir ses débuts en Ligue 1. Déjà encensé après sa première apparition dans notre championnat grâce à son doublé inscrit contre l’Olympique de Marseille (3-2), Mario Balotelli a remis ça hier soir face à un autre cador de L1 : l’AS Monaco. Dans ce derby relevé avec la première place au classement en jeu, l’Italien a su profiter pleinement du scénario favorable aux Aiglons pour crucifier Subasic à deux reprises. Un nouveau doublé, son deuxième en autant de rencontres qui n’est bien évidemment pas passé inaperçu.

Car si Nice-Matin préfère souligner le collectif niçois avec une Une en hommage aux « Irrésistibles » du Gym, la plupart des autres quotidiens ont braqué les projecteurs sur Balotelli. « Super Mario Balotelli propulse Nice en tête » (La Provence), « Super Mario, ce héros » (L’Équipe) pour ne citer qu’eux. Il faut dire qu’avec 4 buts inscrits en 2 matches de championnat, l’international transalpin a fait fort puisqu’il a marqué autant de réalisations que lors de ses 44 derniers matches de championnat (Premier League + Serie A). Une performance qui ne garantit pas encore le retour de Balotelli au plus haut niveau, mais a au moins le mérite d’avoir séduit l’un des nouveaux partenaires privilégiés du numéro 9 niçois : Younès Belhanda. « J’aime bien les joueurs qui redoublent les passes et prennent la profondeur, comme il l’a fait ce soir. Il met un doublé, c’est un attaquant qui marque et on a besoin d’un attaquant qui marque. » Et ce n’est pas tout.

Annoncé sceptique sur le choix de son président Rivère d’avoir enrôlé l’Italien, Lucien Favre n’a pas hésité à reconnaître la valeur de sa recrue estivale. « Il marque, et le deuxième but tombe vraiment bien. Psychologiquement, ça fait vraiment du bien à toute l’équipe. Il faut qu’il continue comme ça. S’il est pro, il reviendra à un bon niveau. Mais sa récupération est capitale. Il doit surveiller ses heures de sommeil, c’est déterminant. Après, on dosera bien le travail à l’entraînement avec l’équipe », a indiqué le coach niçois à l’issue du match. Bien décidé à bichonner son attaquant vedette, l’actuel leader du championnat se frotte les mains. Car pour le moment, il continue de prouver qu’il est en train de devenir un véritable spécialiste pour relancer les grands talents en perdition.