C’est la première année que la mini trêve hivernale mise en place par la Ligue anglaise est appliquée. Les clubs d’outre-Manche ont deux semaines de repos en ce début du mois de février (sauf pour ceux engagés dans les replay de FA Cup) et pour Paul Pogba, cela représentera la dernière ligne droite avant de faire son retour avec Manchester United le 17 février prochain sur la pelouse de Chelsea. Un événement puisque le milieu de terrain français n’était plus apparu sur les terrains depuis le 26 décembre dernier.

Entre temps, MU a recruté Bruno Fernandes, qui apparaît comme le successeur du Français dans l’entrejeu. De quoi imaginer que les dirigeants mancuniens laisseront plus facilement partir Pogba l’été prochain ? Une chose est sûre, le champion du monde 2018 souhaite toujours partir. C’est ce qu’annonce le Manchester Evening News aujourd’hui. Mieux, il aurait annoncé à ses coéquipiers qu’il était toujours tourné vers un transfert l’été prochain. Et ces derniers ont confié qu’il n’avait déjà plus la tête à MU.

Quelle destination ?

Le recrutement effectué par Manchester United cet hiver ne pousse pas Paul Pogba à se projeter de nouveau avec les Red Devils, qui, rappelons le, possèdent toujours une option pour prolonger son contrat d’un an, ce qui l’amènerait jusqu’en 2022. Cependant, la tendance est bel et bien à un départ du Français. Déjà parce qu’il le souhaite toujours, ensuite parce que MU pourra encore récupérer une belle indemnité de transfert.

Le Real Madrid et la Juventus Turin sont répertoriés comme les principaux candidats. Le Real a malgré tout nuancé son intérêt et l’éclosion de Valverde cette saison pourrait bien refermer le dossier Pogba. D’autres prétendants pourraient se déclarer au fil des semaines. Une chose est certaine, Paul Pogba est déterminé à changer d’air et tout le monde est au courant.