La mise au point de Hatem Ben Arfa sur la mauvaise passe de Bordeaux

Opposés au Stade Rennais vendredi, les Girondins de Bordeaux vont devoir réagir après deux défaites de rang. Vivement critiqués, Hatem Ben Arfa et ses coéquipiers sont cependant confiants. Présent en conférence de presse, le milieu offensif l'a fait comprendre, lui qui a aussi envoyé un message.

Hatem Ben Arfa en action face à Montpellier
Hatem Ben Arfa en action face à Montpellier ©Maxppp

Un recrutement quasi inexistant, un début de championnat très compliqué avec une douzième place après 10 journées. Les Girondins de Bordeaux traversent actuellement une zone de turbulences. Giflé par l'AS Monaco (0-4) et battu au Matmut Atlantique par le Montpellier HSC (0-2) avant la trêve internationale, le club au scapulaire est au bord de la crise et il faudra absolument réagir vendredi soir contre le Stade Rennais, en ouverture de la 11e journée de L1. Mais en interne, la confiance règne. Présent en conférence de presse ce mercredi, la seule recrue estivale du club Hatem Ben Arfa a fait part de sa positive attitude.

La suite après cette publicité

«On a beaucoup travaillé, on a profité de cette trêve pour bien travailler et être prêt pour le reste des matches qui arrivent. Parce que jusqu'à fin décembre, on ne va pas avoir beaucoup d'espaces de travail. On a bien travaillé, il y a une bonne ambiance, on était ensemble, on a un peu décompressé, on a même fait un entraînement en beach dans le sable. C'était bien de changer un peu», a d'abord expliqué le milieu offensif, apparu à quatre reprises cette saison. Mais surtout, HBA a évoqué la suite.

«Ce n'est pas aujourd'hui qu'il faut nous juger, c'est à la fin de saison»

«Je pense que les défaites, ça ne monte pas la confiance. Mais il suffit d'enchaîner deux victoires pour que tout le monde se remette à l'endroit et aille de l'avant. C'est comme ça dans le football, il y a des phases un peu plus difficiles, il faut y faire face. (...) On est serein malgré tout ce qui peut se dire. On est qu'à la 10e journée de championnat, on est confiant et sait où on veut aller. (...) Le groupe est assez serein, le coach aussi. Par sa posture, il nous donne cette sérénité. On sait où on veut aller et vous allez voir qu'en fin de saison, on sera dans nos objectifs voire mieux. Je peux vous le signer aujourd'hui. Après, c'est un temps de passage, c'est tout», a poursuivi le joueur de 33 ans.

Et pour le natif de Clamart, il faut encore attendre un peu pour juger : «on est serein, on sait où on veut aller et on va aller où on doit aller. Et je suis très serein par rapport aux objectifs encore une fois. Vous allez voir à la fin de saison. Ce n'est pas aujourd'hui qu'il faut nous juger, c'est à la fin de saison.» Le message est envoyé, alors que les Girondins de Bordeaux vont avoir de grosses échéances avec le match contre le SRFC et ensuite celui face au Paris Saint-Germain.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires