Le Bayer Leverkusen recale une offre du Real Madrid pour Kai Havertz

Objet de convoitises de la part des grands clubs européens, Kai Havertz vient de faire l'objet d'une offre du Real Madrid, qui a été refusée par le Bayer Leverkusen.

Kai Havertz sous le maillot du Bayer Leverkusen
Kai Havertz sous le maillot du Bayer Leverkusen ©Maxppp

Le nom de Kai Havertz risque de résonner à plusieurs reprises durant ce mercato d'été 2020. Le milieu offensif allemand en est maintenant à sa 4e saison pleine à tout juste 21 ans. C'est probablement sa meilleure depuis qu'il est passé au professionnel au Bayer Leverkusen. Il en est à 15 buts et 8 passes décisives en 39 rencontres toutes compétitions confondues et vient d'être élu joueur du mois en Bundesliga. Homme fort de son club, qui lutte pour une place en Ligue des Champions l'an prochain, il est déjà dans le viseur des plus grandes écuries européennes.

La suite après cette publicité

Même s'il est grandement courtisé, son club conserve un peu l'espoir de le garder un an de plus, contexte économique aidant. «Nous n'avons pas abandonné l'espoir qu'il reste avec nous. Nous essayons de lui donner toutes les possibilités de faire valoir ses qualités. Il a effectué un travail remarquable au cours de la seconde moitié de la saison», expliquait Rudi Voller dans les médias allemands la semaine dernière. Le directeur sportif a d'ailleurs déjà refusé une offre.

Le Bayer recale le Real Madrid

C'est ce qu'indique aujourd'hui Sportbuzzer, un média à la réputation fiable outre-Rhin. Le Bayer Leverkusen a décliné une offre pour son international allemand (7 sélections, 1 but) de la part du Real Madrid. La raison ? Elle serait largement inférieure à 100 M€, la somme minimale exigée. Il faudra donc repasser pour les Merengues, toujours très réactifs sur le marché des jeunes joueurs à fort potentiel. Le média parle d'une nouvelle offre en préparation mais, afin de ne pas trop augmenter la note, deux joueurs devraient être proposés en plus d'une certaine somme d'argent.

Ça ne semble pas vraiment être du goût des dirigeants du Bayer. Tout dépendra sûrement des éléments mis dans la balance et puis il faudra faire avec le sentiment de Kai Havertz. Ce dernier rêve du Real Madrid et veut marcher dans les pas d'un certain Tony Kroos, prêté une saison au Bayer Leverkusen (2009/2010) par le Bayern Munich, avant de faire le bonheur du Real Madrid. La Casa Blanca devra aussi faire attention à la concurrence car Chelsea rode et détiendrait les capacités financières de s'aligner sur les exigences allemandes.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires