La Superligue européenne prend forme !

Dans les tuyaux depuis plusieurs années maintenant, la Superligue européenne est en train de prendre forme. On en sait aujourd'hui un peu plus sur les contours de ce projet de ligue fermée entre les clubs de l'élite européenne.

Madrilènes et Barcelonais pendant le Clasico
Madrilènes et Barcelonais pendant le Clasico ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le football européen est sur le point de vivre une petite révolution. En effet, le projet de Superligue européenne est plus que jamais en passe de se concrétiser. Un projet de longue date puisqu'il remonte à 1998. A cette époque, la création d'une ligue privée était évoquée. Les meilleurs clubs du Vieux Continent souhaitaient un partage plus équitable des recettes. Et déjà, l'UEFA s'y opposait. Vingt-deux ans plus tard, l'instance dirigeante du football européen campe sur ses positions et voit cela d'un mauvais oeil puisque cela concurrencerait la Ligue des Champions et la Ligue Europa.

Une ligue fermée sur le même principe que la NBA

Le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, avait confié en août dernier : « toute Superligue de 10, 12, 24 clubs deviendra ennuyeuse. Quand vous entendez l’hymne de la Ligue des champions, vous savez de quoi il s’agit… Je ne vois pas comment cela peut être un succès, même s’ils essayaient de le faire ».

Mais "ils" font plus qu'essayer, ils le font vraiment. La semaine passée, Skysports révélait que ce projet à 5 milliards d'euros soutenu par la FIFA et financé notamment par l'établissement bancaire américain JP Morgan, qui pourrait être rejoint par d'autres banques, se précisait. Mais à présent, il avance et prend forme. AS en dit un peu plus sur ce projet de Superligue européenne ce mercredi. On apprend ainsi que cette nouvelle compétition, dont le nom pourrait être "European Premier", devrait démarrer à partir de septembre 2022. Elle réunirait dix-huit formations qui s'affronteraient sur le même principe que la NBA avec des matches aller-retour et des playoffs pour déterminer le champion. La publication espagnole ajoute que cette ligue fermée réunirait les meilleures équipes d'Angleterre, d'Espagne, d'Allemagne, d'Italie et de France.

Le Barça a ouvert la voie

Et si certains noms de clubs avaient circulé, le Barça en fera bien partie a priori. Hier soir, Josep Maria Bartomeu, président démissionnaire du Barça, a lâché une bombe. «Je peux annoncer qu'hier (lundi) nous avons approuvé les prérequis pour faire partie d'une Superligue européenne. La décision de jouer la compétition doit être ratifiée par la prochaine assemblée». Les pensionnaires du Camp Nou, en pleine crise, sont donc les premiers à rejoindre officiellement ce projet de Superligue européenne, même si cela doit encore être validé par le club culé.

AS ajoute que le Real Madrid et l'Atlético de Madrid seraient les deux autres équipes de Liga à y participer. Sports Illustrated a également révélé que le Paris Saint-Germain, l'AC Milan, l'Inter Milan, Liverpool et Manchester United en feraient de même. Si les détracteurs sont nombreux, à l'image de l'UEFA, qui a confié encore aujourd'hui s'opposer fortement à une Superligue, Javier Tebas ou encore Luis Figo, la Superligue européenne a de fortes chances de voir le jour d'ici deux années. Une nouvelle compétition qui pourrait bien accentuer l'écart déjà existant entre les grands et les petits clubs.

Articles recommandés

Commentaires