Sir Alex Ferguson avait de grandes chances de mourir après son hémorragie cérébrale en 2018

Alex Ferguson, ancien coach de Manchester United
Alex Ferguson, ancien coach de Manchester United ©Maxppp

C’est une nouvelle qui fait froid dans le dos, mais qui finit bien pour Sir Alex Ferguson. Pendant le Festival du film de Glasgow où un documentaire que lui a consacré son fils a été présenté, l’ancienne légende de Manchester United, Alex Ferguson, est revenue sur ses récents problèmes de santé.

La suite après cette publicité

En 2018, le manager écossais avait été victime d’une grave hémorragie cérébrale. Son médecin avait estimé qu’il avait 80 % de chances de mourir après que Ferguson ait perdu une partie de sa mémoire et de sa capacité à parler. « Je me souviens d'une chute et, après, je ne me souviens de rien. J'ai perdu ma voix, je n'ai pas pu faire passer un mot. C’était terrifiant - absolument terrifiant. Et tout me traversait l'esprit : est-ce que ma mémoire va revenir ? Est-ce que je vais parler à nouveau ? », a-t-il expliqué. Des séquelles qui avaient fortement inquiété son médecin comme il l’a expliqué. « Je me souviens d’avoir estimé sa mortalité. À ce moment-là, elle était de 80 %. Il y avait 80 % de chances qu'il ne survive pas. » Fort heureusement depuis, la légende de Premier League, aujourd'hui âgée de 79 ans, va beaucoup mieux.

Plus d'infos

Commentaires