PSG : un gros coup dur pour Mauricio Pochettino

Le test positif au covid-19 de l'entraîneur argentin gâche complètement ses plans pour la semaine à venir.

Mauricio Pochettino salue Kylian Mbappé lors de la victoire face à Brest
Mauricio Pochettino salue Kylian Mbappé lors de la victoire face à Brest ©Maxppp
La suite après cette publicité

La nouvelle est tombée vendredi soir : « Mauricio Pochettino est confirmé positif au test PCR Sars-Cov2. Il va donc respecter l’isolement et est soumis au protocole sanitaire approprié. Ses adjoints Jesus Perez et Miguel D’Agostino assureront le relais à partir de demain à Angers ». L'entraîneur argentin ne sera donc pas sur le banc pour la rencontre face aux Angevins ce soir (21h, à suivre en direct sur Foot Mercato).

Si la santé passe avant tout évidemment, ce cas positif aura aussi des conséquences sportives dont se seraient bien passés le tacticien argentin et ses adjoints. Alors qu'il vient d'arriver à Paris et qu'il doit encore imposer sa patte et sa façon de voir le foot à ses troupes, l'ancien des Spurs va donc rester sur la touche pendant une dizaine de jours. Et ça tombe plutôt mal.

Pochettino avait beaucoup de boulot

Si ses bras droit Jesus Perez et Miguel d'Agostino, qui parle français, vont donc diriger les séances des Franciliens, Mauricio Pochettino avait enfin une semaine complète d'entraînements devant lui, fait très rare pour le Paris Saint-Germain, qui doit faire face à un calendrier plus que chargé. Avec le prochain match des Franciliens prévu pour vendredi prochain, l'ancien défenseur aurait enfin pu profiter de plusieurs jours d'entraînement, après avoir dirigé quatre rencontres (trois du coup vu qu'il ne sera pas là contre Angers, NDLR) en dix jours.

Il faut dire que l'Argentin a plusieurs chantiers sur la table, avec ce passage en 4-2-3-1 notamment, et le repositionnement de Marco Verratti en numéro 10. En plus du cas de l'Italien, il doit aussi trouver la solution pour mettre ses deux stars - Mbappé et Neymar - dans les meilleures conditions, ce qui pourrait avoir un impact sur leur avenir. Mais surtout, trouver une véritable identité à son équipe, qui se veut offensive et conquérante. Reformer l'équipe de l'intérieur en somme. Nul doute que ses consignes seront transmises et appliquées soigneusement par ses adjoints, mais l'entraîneur parisien a de quoi être frustré...

Plus d'infos

Commentaires