PSG féminines : Kheira Hamraoui violemment agressée, une coéquipière placée en garde à vue !

Kheira Hamraoui, milieu de terrain du PSG
Kheira Hamraoui, milieu de terrain du PSG ©Maxppp

Décidément, le Paris Saint-Germain est un club où pas un jour ne passe sans qu’une histoire sensationnelle ne se produise. Et cette fois, c’est la section féminine qui est concernée. En effet, alors que le PSG affrontait hier le Real Madrid en Ligue des Champions féminine, le club de la capitale ne pouvait pas compter sur sa milieu de terrain Kheira Hamraoui. Aujourd’hui, L’Équipe nous apprend que si cette dernière était absente, c’est parce qu’elle a été agressée violemment le 4 novembre. Alors qu’elle rentrait à son domicile avec quelques-unes de ses coéquipières après un diner organisé par le PSG, Hamraoui aurait été victime d’un guet-apens. En clair, alors qu’elle se trouvait près de son domicile, dans une voiture conduite par sa coéquipière Aminata Diallo, Hamraoui a vu surgir deux inconnus qui l’ont extraite du véhicule avant de l’agresser à coups de barre de fer.

La suite après cette publicité

Emmenée à l’hôpital, l’ancienne joueuse du Barça s’est alors vu poser plusieurs points de suture aux jambes et aux mains. Mais l’histoire ne s’arrête pas là puisque le journal nous informe qu’Aminata Diallo a été arrêtée ce mercredi et placée en garde à vue. Concurrente d’Hamraoui au PSG et en équipe de France, Diallo est-elle impliquée dans cette agression ? Un observateur a fait savoir au journal qu’une « piste d’une rivalité interne au sein du PSG est notamment explorée ». Face à cette nouvelle, le PSG a rapidement envoyé un communiqué. « Le Paris Saint-Germain prend acte de la mise en garde à vue ce matin d’Aminata Diallo par le SRPJ de Versailles dans le cadre de la procédure ouverte suite à une agression jeudi soir dernier à l’encontre de joueuses du Club. Le Paris Saint-Germain condamne avec la plus grande fermeté les violences commises. Depuis jeudi 4 novembre au soir, le Club a pris toutes les dispositions nécessaires pour garantir la santé, le bien-être et la sécurité de ses joueuses. Le Paris Saint-Germain collabore avec le SRPJ de Versailles pour faire toute la lumière sur les faits. Le Club est attentif au déroulement de la procédure et étudiera les suites à y donner. » Affaire à suivre.

Plus d'infos

Commentaires